Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 janvier 2008 1 28 /01 /janvier /2008 00:04
À côté des rubriques pour les demandeurs d’emploi, les employeurs et les créateurs d’entreprises, le nouveau site Internet de la maison de l'emploi et de la formation du Saint Quentinois (Aisne, Picardie) a prévu un « espace salariés ».
Celui-ci devrait permettre d’offrir des services à ceux qui veulent évoluer dans leur vie professionnelle.
Pour l’instant, seules les têtes de rubrique figurent : droits individuels a la formation (DIF), congé individuel de formation (CIF), point-relais conseil VAE (validation des acquis et de l’expérience), bilan de compétences, réorientation professionnelle, décision de changement.
La MEF du Saint-Quentinois avait été présentée comme ayant monté « un vrai guichet unique » par le dernier numéro de la Lettre des maisons de l'emploi (février 2007). Le bâtiment, ouvert en début 2007, accueille en effet une agence Anpe, l’antenne Assédic, la mission locale et le PLIE. L’Afpa y a également installé son service d’orientation, et une plateforme de vocation gérée par l’Anpe fonctionne.
L’équipe permanente de la maison de l'emploi, dirigée par Laurent Mauroy, devrait compter 8 personnes.
Lors des permanences des partenaires de la maison de l'emploi et de la formation, une interprétation en langage des signes peut être assurée pour les personnes sourdes ou malentendantes.
La MEF du Saint Quentinois a également un rôle important dans la conduite de la politique de la ville. Elle pilote les Groupes solidarité emploi pour les zones urbaines sensibles, coordonne le volet insertion et développement économique du contrat urbain de cohésion sociale ainsi que les dispositifs d'insertion des projets de l'ANRU pour l'agglomération de St-Quentin (Agence nationale pour la rénovation urbaine).
St-Quentin-02.jpg La maison de l'emploi de Saint Quentin
Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Picardie
commenter cet article
23 janvier 2008 3 23 /01 /janvier /2008 00:01
Comme l’ensemble des maisons de l'emploi officielles, celle d’Amiens (Somme), compte parmi ses membres les deux organismes qui fusionneront en 2008, Anpe et Assédic. La première a d’ailleurs mis à disposition 3 agents, qui renforcent l’équipe de 12 conseillers emploi-formation. En tant que membre constitutif obligatoire, les deux organismes ont défini leur offre de service dans le cadre de la maison de l'emploi.
La Maison de l’emploi et de la formation du Grand Amiénois (MEF) a cependant estimé plus prudent de signer des « conventions de coopération » avec l’Anpe et l’Assédic, ce qui s’est fait de manière officielle le 11 décembre 2007.
Les deux structures mettent à la disposition de la MEF « des moyens humains, des outils et des financements (principalement pour la formation) afin que la MEF puisse développer une offre de services la plus complète possible, et ce, sur l’intégralité du territoire couvert. »
Dans son communiqué, la MEF qualifie Anpe et Assédic de « partenaires incontournables ».
Peut-être faut-il voir ici une préfiguration du type de relations futures entre les maisons de l'emploi et le service public de l’emploi unifié ?
Créée en novembre 2005, inaugurée le mois suivant par l’ancien premier ministre Dominique de Villepin, la MEF du Grand Amiénois fonctionne depuis février 2006. Elle est portée par la communauté d'agglomération Amiens métropole et couvre également 11 communautés de communes et comporte un point d'accueil en centre ville, trois antennes en Zus et trois antennes extérieures.
Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Picardie
commenter cet article
18 décembre 2007 2 18 /12 /décembre /2007 00:05
La Maison de l'emploi de l'entreprise et de la formation (MEEF) est portée par l’inter-territoires Pays de Valois-Senlis-Chantilly.
Son organisation territoriale tient compte des spécificités de chaque territoire et de ce qu’elle estime être un frein important : « la mobilité des publics demandeurs d’emplois ». Ainsi, le siège de la MEF sera à Senlis, deux antennes seront implantées à Chantilly et Crépy-en-Valois, tandis que deux guichet-relais seront installés Betz et Nanteuil-le-Haudoin : la MEEF sera donc présente dans chaque canton.
Le guichet-relais de Betz devrait par exemple être un lieu d’accueil généraliste et d’information concernant les domaines de l’emploi et la formation. Des permanences hebdomadaires de l’Anpe et quotidiennes de la mission locale sont prévues. Un espace public numérique sera installé dans les lieux. Mais cet investissement, comme tous les autres prévus par la maison de l'emploi et parfois déjà engagés par les collectivités territoriales, sont suspendus à la concrétisation de la convention avec l’État, gelée en septembre.
En matière d’aide à l’entrepreneuriat, la maison de l'emploi a cependant déjà démarré des activités. Implantée à Persan (Val d’Oise) où elle collabore avec la maison de l'emploi, la coopérative d'activités et d'emploi Coopactive VexinOise assure dorénavant, tous les 15 jours des permanences dans la Maison de l'emploi de l'entreprise et de la formation du Pays de Picardie Senlis-Valois-Chantilly (MEEF) à Senlis.
La présence d’une telle structure dans deux sites, relevant de régions différentes, est une particularité.
Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Picardie
commenter cet article
5 novembre 2007 1 05 /11 /novembre /2007 00:08
Claude Gewerc, président (Ps) du conseil régional de Picardie, est venu inaugurer le 27 septembre 2007, à Senlis (Oise), les nouveaux locaux de la maison de l’emploi, des entreprises et de la formation du Pays de Valois, Senlis et Chantilly.
S’il avait commencé en exprimant son « grand plaisir » de voir « un véritable outil d’aide au développement », sa conclusion était faite de regrets.
Claude Gewerc a estimé « qu’un partenariat actif et constructif entre nous est indispensable. Et sur ce point fondamental je vous le dis très sincèrement je regrette que l’État ne soit plus aujourd’hui capable de nous dire si oui ou non il maintiendra dans la durée un outil dont la création procède pourtant fortement de sa propre volonté.
Poursuivant son interpellation, le président de la première région a avoir conventionné avec l’État le développement des maisons de l'emploi a estimé que « l’État traîne désespérément à nous dire s’il conventionnera avec la MEF que nous inaugurons aujourd’hui, comme avec celle de Laon qui était pourtant en avance sur la stratégie que nous développons. Tant de tergiversations nuisent à l’efficacité globale du système de formation et d’accès à l’emploi. Nous sommes prêts à investir plus de 800.000€ sur la Maison de l’Emploi de l’Entreprise et de la Formation que nous inaugurons aujourd’hui mais nous sommes contraints d’attendre de savoir ce que va faire l’Etat. »
Claude Gewerc a conclu que « MEF sont un outil pertinent pour jouer un rôle de tête de réseau du service de l’emploi, territoire par territoire, et la Région se battra pour que cet outil et son esprit continue. »
Voir le discours de Claude Gewerc sur le site du conseil régional de Picardie: www.picardie.fr 
Gewerc-C-Picardie.jpg Claude Gewerc, président du conseil régional de Picardie
Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Picardie
commenter cet article
2 octobre 2007 2 02 /10 /octobre /2007 00:58
La Maison de l’emploi et de la formation du Grand Amiénois (Picardie) s’est associée au « Mois de la Création et de la Reprise d’Entreprises » organisé dans le département de la Somme du 4 octobre au 15 novembre 2007.
Elle accueille dans ses locaux vendredi 5 octobre 2007 de 10h à 12 h et de 13h30 à 16h, les membres du réseau J’entreprends en Somme : Somme initiative, l’Adie, la Couveuse, la Boutique de Gestion, la CCI, la Chambre des Métiers.
Maison de l’Emploi et de la Formation, 10 rue Gresset à Amiens.
Contact : 03 22 50 04 50

JESomme.jpg
Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Picardie
commenter cet article
19 juin 2007 2 19 /06 /juin /2007 00:00

La maison de l'emploi et de la formation (MEF) du Grand Amiénois (Amiens, Somme) et l’organisme collecteur de la formation continue Agefos Pme Nord Picardie ont considéré avoir « pour les individus et entreprises des missions très complémentaires. »

La MEF du grand Amiénois a été créée en 2005. Elle propose un accompagnement individualisé des publics et souhaite mieux répondre aux besoins en emploi des entreprises tandis qu’Agefos accompagne les entreprises et leurs représentants sur le financement de leurs projets emploi et formation.

Bernard Nemitz, président de la MEF et Bernard Capron, président d’Agefos Pme Nord Picardie, ont signé le 14 mai 2007 une convention de partenariat pour mettre en commun les connaissances du territoire, les compétences et les champs d'action pour faciliter l'emploi et la formation dans les entreprises de la préfecture régionale de Picardie.

Les deux structures projettent d'ici un an également de développer conférences et séminaires communs, de créer un baromètre emploi et formation et un observatoire sur la formation et les pratiques des entreprises en matière de ressources humaines. 

Bernard Nemitz, conseiller municipal UDF d’Amiens, est vice-président de la communauté d’agglomération.

 Bernard Nemitz

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Picardie
commenter cet article
10 décembre 2006 7 10 /12 /décembre /2006 00:00

Lorsque l’on croise les cartes des bassins d'emploi que diffuse la Direction régionale du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle de Picardie (2006/10) et celle des maisons de l'emploi, on se rend compte que le territoire régional est, après les décisions de la commission nationale de labellisation de décembre 2006, déjà presqu’entièrement couvert par des maisons de l'emploi (effectives ou en cours de montage).

Au total, on pourrait, sauf nouvelles décisions, donc avoir 13 maisons de l'emploi. La Picardie est, avec l’Alsace, une des premières régions a avoir passé convention avec l’État pour le déploiement des maisons de l'emploi.

Les trois départements seront couverts de manière différente. Plus peuplée, la Somme n’en aura pourtant sans doute que 3, tandis que l’Aisne, plus vaste, en aurait 6 et l’Oise, 4. 

Ville

Bassin

Département

Maison de l'emploi

labellisation

Château Thierry

Château Thierry

Aisne

Maison de l’emploi du Sud de l’Aisne

20-sept-05

Hirson

Hirson

Aisne

 

 5-déc-06 

Laon

Laon

Aisne

Maison de l'emploi et de la formation du Grand Laonnois

26-sept-06

Tergnier

Chauny

Aisne

Maison de l'emploi et de la formation du Pays Chaunois

31-janv-06

Saint Quentin

Saint Quentin

Aisne

Maison de l’emploi du Saint-Quentinois

12-juil-05

Soissons

Soissons

Aisne

 

5-déc-06

Clermont

Santerre Oise Sud Oise

Oise

Maison de l'emploi et de la formation du pays clermontois - plateau picard

07-déc-05

Compiègne

Compiègne

Oise

Maison de l'emploi et de la formation du pays compiègnois

15-nov-05

Beauvais

Beauvais

Oise

Maison de l'emploi du Pays du Grand Beauvaisis

04-juil-06

Méru

Méru

Oise

Maison de l'emploi du Sud Ouest de l'Oise

04-juil-06

Abbeville

Abbeville Ponthieu

Somme

Maison de l'emploi et de la formation de Picardie Maritime

07-déc-05

Amiens

Amiénois

Somme

Maison de l'emploi et de la formation du Grand Amiénois

11-mai-05

Péronne

Santerre Somme

Somme

Maison de l'emploi Santerre Haute-Somme

25-avr-06

 

 

 

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Picardie
commenter cet article
26 novembre 2006 7 26 /11 /novembre /2006 00:00

Le magazine InffoFlash, édité par Centre Inffo (2006/10) considère que « la Maison de l'emploi et de la formation du Grand Amiénois est allée au delà de ses missions de base en offrant une place importante à l'accès de ses usagers à la formation. Elle a passé une convention avec la Région Picardie , qui garantit un service approprié comprenant orientation et prescription en fonction des opportunités d'emploi. »

La Maison de l'emploi et de la formation est portée la communauté d'agglomération Amiens métropole (Somme). Elle couvre également 11 communautés de communes et comporte un point d'accueil en centre ville , trois antennes en Zus et trois antennes extérieures.

La MDEF a été inaugurée le 2 décembre 2005 et fonctionne depuis le 20 février 2006 avec une équipe incluant des professionnels de I’Anpe (3ETP) et de l’Assédic ainsi que 12 conseillers emploi-formation. Pour Christophe Ramis, le directeur, « ce sont la Mission locale et le Plie qui ont ouvert le dossier de la Maison de l'emploi  ».

Depuis 2005, la région Picardie a décidé de s’appuyer sur les missions locales et maisons de l'emploi pour mettre en œuvre sa politique d'accueil, information et orientation. Elle a déjà signé plusieurs conventions pluriannuelles avec des maisons de l'emploi mettant l'accent sur la qualité de l'orientation, l'information en matière de VAE, la construction de parcours de formation et l'information sur l'évolution du marché de l'emploi et des secteurs porteurs.

La MDEF d’Amiens est également engagée dans une démarche d'accompagnement des entreprises, principalement des PME, pour les faire accéder à une véritable gestion prévisionnelle des emplois et des compétences. Quatre conseillers sont entièrement dédiés à cette prospection.

Les demandeurs d'emploi peuvent participer à certaines actions associant les entreprises: simulation d'entretien, visite d'entreprise, rencontre avec des DRH et parrainage.

L’offre de service concerne également es salariés avec des sessions d'information métiers, droit du travail et de la formation, bilan de compétences et accès à la VAE.

Le budget de la MDEF s'élève à 1,5 million d'euros par an, dont 55% apportés par l'État, 30% par le Conseil régional et 15% par Amiens métropole.

Parmi les projets figurent des collaborations avec l'Éducation nationale, l’Afpa, la FFP et le réseau J'entreprends en Somme.

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Picardie
commenter cet article
29 septembre 2006 5 29 /09 /septembre /2006 00:00

La Maison de l'emploi et de la formation (MEF) du Pays Chaunois (Aisne) a été lbellisée au titre du plan de cohésion sociale 31/01/2006 [voir l’article : Chauny Tergnier (02) : des guichets audio / vidéo dans des antennes en réseau, 7/09/2006].

Elle fonctionne avec une structure en réseau s’appuyant sur trois antennes, l'Anpe de Chauny, l'Espace Jeunes de Tergnier et la Circonscription de Prévention et d'Action Sociale (CIPAS) de La Fère. L ’accès à l’ensemble des services est possible dans chaque antenne grâce à des guichets audio / vidéo.

Une priorité affirmée par les élus de la communauté de communes de Chauny Tergnier, porteur du projet, est que la MEF intègre un volet Développement économique structuré. C’est pourquoi il est prévu l’ouverture d’une quatrième antenne, lors de la mise en place en mai 2007 de la Pépinière centrale d’entreprises du Pays Chaunois.

Ce projet consiste en la construction d'un bâtiment de 3 000 m² qui viendra conforter la capacité d'accueil des trois hôtels d'entreprises existants sur la zone nord de Chauny. Ce complexe avec plus de 5 000 m² pourra héberger, à tarif préférentiel, des entreprises en création et en re-développement. Le coût est supérieur à deux millions d’euros.

La communauté de communes veut faire de cet ensemble constitue un centre de développement économique, associant à la fois son service économique, un centre consulaire, une antenne de la MEF et tous autres services délocalisés d'autres partenaires. L’interaction de la pépinière avec la MEF concernera notamment la création d'entreprises.

 Marcel Lalonde, maire de Chauny

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Picardie
commenter cet article
7 septembre 2006 4 07 /09 /septembre /2006 00:00

Labellisée au titre du plan de cohésion sociale 31/01/2006, la Maison de l'emploi et de la formation (MEF) du Pays Chaunois (Aisne) a une structure originale en réseau. Elle est portés par la communauté de communes de Chauny Tergnier (40.000 habitants) et présidé par Jacques Dessalangre, président de la Communauté et maire de Tergnier (divers gauche).

A partir du constat que plusieurs structures, accueillant une partie des services de ce qui constitue une MEF., avaient fait l'objet d'investissements immobiliers récents, il a été recensé trois pôles :l'un constitué par l'Anpe et les Assédic, situé en zone Nord de Chauny, l'autre constitué par l'Espace Jeunes accueillant la Mission Locale pour l'Emploi des jeunes à Tergnier, le dernier étant constitué par le Service Rmiste, situé à La Fère.

C'est pourquoi l'hypothèse d'une MEF. regroupée dans un lieu unique, dédié, a été écartée au bénéfice d'une structure multipolaire, répartie en trois sites : l'Anpe de Chauny, l'Espace Jeunes de Tergnier et la Circonscription de Prévention et d'Action Sociale (CIPAS) de La Fère.

Cette configuration relève bien d'une répartition fonctionnelle des services et s'appuie sur la mise en réseau des antennes de la MEF avec l'ensemble des services, pour permettre outre les permanences physiques des différents intervenants, le même niveau de prestations dans chaque site, la même égalité de services.

Cette mise en réseau permet à partir de guichets audio/vidéo, d'organiser des permanences de qualité. La configuration minimale pourrait être l'installation de quatre guichets « public », ayant un accès Internet vers huit guichets « Services ».

 Jacques Dessalangre, président de la Communauté de communes de Chauny Tergnier

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Picardie
commenter cet article

Présentation

  • : Emploi et création
  • Emploi et création
  • : maison de l'emploi maisons de l'emploi maisons de l'emploi et de la formation émergence d'entrepreneurs création d'activités développement local lutte contre l'exclusion emploi microcrédit microfinance création d'entreprises cohésion sociale accompagnement
  • Contact

Qui rédige ?

Ce site est conçu et animé par Benoit Willot.

Contact : benoitwillot@emploietcreation.info

Le site Emploi et création a été lancé en janvier 2005. 


Consulter Emploi et création depuis un téléphone portable

Le blog Emploi et création est compatible avec tous les téléphones du marché. Vous pouvez le consulter à l'adresse suivante :

Recherche

Documents

Documents à télécharger :


Le Cahier des charges 2009 des maisons de l’emploi (décembre 2009)

Les Modalités de financement des maisons de l’emploi (décret de décembre 2009)

Rapport du groupe de travail sur l’élaboration d’un nouveau cahier des charges pour le conventionnement des maisons de l’emploi  (Michel Thierry, IGAS, septembre 2009)


L’étude de la DARES : Les maisons de l'emploi conventionnées avant fin juillet 2007 (mars 2009)
Le rapport final de Jean-Paul Anciaux, député de Saône et Loire, sur l'évaluation des maisons de l'emploi (juin 2008)

Le rapport intermédiaire de Jean-Paul Anciaux, député de Saône et Loire, sur l'évaluation des maisons de l'emploi (janvier 2008) avec sa première annexe et sa deuxième annexe.
Le
rapport de Marie-Christine Dalloz, députée du Jura, sur les maisons de l'emploi (juin 2008)
La loi du 13 février 2008 sur la
réforme du service public de l'emploi

La carte des maisons de l'emploi en métropole en décembre 2008 (source : DGEFP, Dares)

L'annuaire des maisons de l'emploi (réalisé par le ministère de l'emploi, mars 2007) 

La liste des maisons de l’emploi labellisées et conventionnées (juin 2008, source DGEFP)

Texte Libre

Articles Récents