Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 00:37

S’il est une structure dont j’aurai dû évoquer l’activité, c’est bien la Maison de l'emploi de l'espace sud de la Martinique. Mais quand je regarde les archives de ce blog, je dois bien constater que je me suis contenté de mentions fort brèves, malgré l’intérêt que je lui porte.

La MDE a été créée en novembre 2006 et dorénavant basée à Rivière-Salée. Elle est présidée par Eugène Larcher, maire des Anses d'Arlets et président de la communauté d’agglomération l'Espace Sud. Elle porte le plan local d’insertion par l’activité économique (PLIE) et couvre un territoire de petites villes à vocation rurale et touristique, sur l’île antillaise. Elle dispose d’un cyberespace et d’un centre de ressources.

Fin juin 2010, la MDE, dirigée par Élisabeth Caristan, organisait un séminaire sur les métiers émergents de la filière mer. Au dernier trimestre, la MDE a organisé un forum sur les services à la personne, une matinée d’information sur la préparation aux concours des fonctions publiques et une autre sur les métiers de l’agroalimentaire.

En novembre, la MDE a également conduit son diagnostic économique territorial, avec de l’Espace Sud. Les projets de développement économique de l’intercommunalité ont été présentés, une cartographie de l’offre et de la demande d’emploi a été réalisée, tandis que l’Espace ressources de la MDE proposait un programme de formation.

La MDE caraïbe a lancé, en septembre 2010, un blog, encore modeste dans sa forme et son contenu. Mais il offre un premier écho aux activités de la maison de l’emploi.

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash1/hs476.ash1/26108_107345715963289_107339109297283_112483_1575768_n.jpg  Eugène Larcher, maire des Anses d'Arlets

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Outre-mer
commenter cet article
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 00:03

On a déjà eu l’occasion d’évoquer la vie mouvementée de la Maison de l’emploi, de la formation professionnelle et de l’insertion de l’Est (MEPFIE), basée à Saint André (île de la Réunion).

Nommée en avril 2010, Herwine Boyer, adjointe au maire de Saint Benoît (Ps), avait pris la suite d’une présidente démissionnaire, alors que le directeur était parti quelques jours plus tôt.

Le 31 août 2010, la nouvelle responsable par intérim a annoncé à dix-sept employés de la maison de l’emploi qu’ils sont licenciés pour raisons économiques. Le personnel comptait jusqu’ici 31 salariés. Selon la publication en ligne Clicanoo.com (31/08/2010), Herwine Boyer a reçu les délégués du personnel pour leur transmettre la liste des licenciements en leur déclarant : « Il aurait été facile de fermer la structure mais on a préféré se battre. Et on a sauvé ce qu’on a pu… »

L’élue a mis en cause « la politique d’embauche massive qui a été menée », relevant que les deux autres maisons de l’emploi de l’île, celle du nord (Saint Denis) et du sud (Saint Benoît) comptent moins de dix salariés. Un audit demandé par la communauté d’agglomération, la Cirest, a également critiqué la hauteur du loyer.

Les 14 salariés restant vont devoir « repenser la maison de l’emploi et de la restructurer ». Il faudra d’abord boucler le budget 2010 : si 250 000 euros complémentaires sont apportés par les collectivités locales, la part espérée de l’État (142 000 €) restait incertaine. L’État entend, dans le cadre de la nouvelle convention, financer des projets plus que la structure.

La Maison de l’emploi de l’Est de la Réunion a ouvert ses portes en décembre 2008 ; c’était la première outre-mer.

Le plan social lancé passe mal non seulement chez les employés, mais dans certaines organisations de l’île de l’océan indien. Ainsi, l’Alliance des Réunionnais contre la Pauvreté (ARCP) veut que « les dirigeants s’expliquent ». Son porte-parole, Jean-Hugues Ratenon (Clicanoo.com, 1/09/2010), se demande : « comment faire confiance à la Maison de l’Emploi ? Si elle ne peut pas éviter les licenciements chez elle, elle ne pourra pas satisfaire ses objectifs. »

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Outre-mer
commenter cet article
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 00:04

Il se passe toujours quelque chose à la Maison de l’emploi, de la formation professionnelle et de l’insertion de l’Est (MEPFIE), dont le siège est à Saint André sur l’île de la Réunion.

Suite à des rumeurs mettant en cause sa gestion, le directeur, Jean-Marc Nourby, a quitté ses fonctions le 31 mars 2010 tandis que 26 des 33 salariés se mettaient en grève administrative.

Et Jean-Marc Nourby a organisé une conférence de presse dans laquelle, en présence de 18 salariés de la maison de l’emploi, dénonçant (Clicanoo.com, 1/04/2010) « une interprétation fantaisiste de personnes sujettes à des fantasmes » et contestant l’existence d’un « trou. »

L’ancien directeur a mis en cause l’Etat et le conseil général qui ne verseraient pas les subventions promises et seraient responsables des difficultés de la structure. Puis des salariés ont pris la parole pour dénoncer l’attitude de la présidente de la structure, Nadia Ramin, conseillère municipale de Saint-André. Ils ont réclamé sa démission.

Le 7 avril, après à peine plus d’un trimestre de mandat, la présidente jetait l’éponge et présentait sa démission. Elle est remplacée par Herwine Boyer, maire adjointe de Saint-Benoît.

Cité par le même site, l’ancien président de la maison de l’emploi, qui a quitté ses fonctions en décembre 2009, Stéphane Fouassin, maire de Salazie estime pour sa part que « c’est le loyer qui plombe tout ! » : une construction était prévue, mais comme elle ne s’est pas faite, « on a un déficit de 130 000 par an depuis 2008. »

Clicanoo.com propose une autre vision des évènements (11/04/2010) : « il paraît que des embauches massives ont eu lieu, par le passé, à la MDE, ce qui expliquerait une partie du déficit. Mais où est le problème ? Ca ne sert pas à créer de l’emploi, une Maison de l’emploi ? »

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Outre-mer
commenter cet article
3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 00:04

Le journal Le Quotidien (1/04/2010) publié sur l’île de La Réunion, évoque des « Règlements de comptes » à la Maison de l’emploi, de la formation professionnelle et de l’insertion de l’Est (MEPFIE), basée à Saint André.

Le directeur, Jean-Marc Nourby, a quitté ses fonctions le 31 mars 2010 suite à des rumeurs mettant en cause sa gestion. Le même jour, 26 des 33 salariés de la Maison de l’emploi de l’Est de l’île de l’Océan Indien ont décidé hier de se mettre en grève administrative illimitée.

Selon le site Zinfos974.com, le déficit serait de 680 000 €, ce qui ferait  peser une menace sur la structure. Le Journal de l’île de La Réunion, s’interroge : « Les employés de la Maison de l'Emploi de l'Est (MDE) vont-ils subir le même sort que ceux de l'Arast ? ». La structure départementale d’aide aux personnes, une association mise en liquidation au dernier trimestre 2009, a laissé 1 200 salariés et 8 000 usagers sur le carreau. Un site des anciens employés de l’Arast a été mis en ligne.

Selon Clicanoo.com (31/03/2010), le départ de Jean-Marc Nourby serait une « rupture conventionnelle » et il devrait rejoindre un « poste de direction » à la mairie de Saint-Denis. Un audit financier aurait été lancé.

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Outre-mer
commenter cet article
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 00:02

On savait, depuis Claude Lévi-Strauss (1955) que les tropiques n’étaient pas gais. On apprend, en lisant un article du Quotidien de la Réunion (publié à Saint Denis) que les statistiques aussi sont tristes.

L’auteur, Pascal Néau, s’appuie sur l’étude de la Maison de l’emploi du Nord de l’île de la Réunion (MDEN) qui décrit la situation de la préfecture, Saint Denis : le taux de chômage dionysien, dont la moyenne est de 25,2%, dépasse 50% dans certains quartiers comme Primat.

Dans le quartier du Chaudron, toujours dans la métropole de l’océan Indien, le chômage des jeunes atteint 68% des actifs de moins de 25 ans. La zone a été à plusieurs reprises victimes d’incidents.

Ø      Lire l’étude de la MDEN : Etude de la MDEN – Tristes statistiques

 

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Outre-mer
commenter cet article
15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 00:02

La Maison de l’emploi du Nord de la Réunion est née en décembre 2006 à l’initiative de la communauté d’agglomération (Cinor) et est basée à Saint Denis, la préfecture régionale. Elle vient d’inaugurer, le 9 septembre 2009, une antenne à Sainte-Suzanne.

La maison de l’emploi, présidée par Yolande Pausé, maire de Sainte-Suzanne a mis au point un programme d’actions 2009 – 2011. Un des points important est le développement de la clause d’insertion dans les marchés publics par les collectivités territoriales.

La Maison de l’emploi du Nord accompagne sept entreprises attributaires de marchés de service dans son application.

Yolande Pausé met en avant le cas de l’entreprise PICO, attributaire du premier marché de travaux de la CINOR intégrant la clause d’insertion, qui bénéficie de l’accompagnement de la MDEN depuis le 19 août 2009. Il s’agit de lui permettre d’assurer les 5% du temps de travail total du chantier qui doivent être consacrés à l’insertion.

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Outre-mer
commenter cet article
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 00:08

La Maison de l’emploi, de la formation professionnelle et de l’insertion de l’Est (MEPFIE), basée à Saint André (La Réunion) est à l'initiative d’un Annuaire numérique des entreprises, lancé le 3 septembre 2009.

Le point de départ est la constatation que les entreprises de moins de deux ans ne sont pas répertoriées dans l’annuaire téléphonique Pages Jaunes. La MEFPIE veut, à titre gratuit, permettre aux jeunes entrepreneurs de se faire connaître. Elle entend également créer un lien social et un lien économique entre les différentes « cibles » de la maison de l’emploi.

C’est la plateforme entreprise de la MEFPIE qui est chargée de récolter les informations nécessaires.

Pour l’instant, le moteur de recherche impose de sélectionner un nom d’entreprise déjà connu, ou une ville en plus d’une catégorie, ce qui ne permet pas de visualiser toutes les entreprises d’un secteur. Une dizaine d’entrepreneurs étaient déjà répertoriés dans la base de données.

Afin de faire la promotion l’annuaire, un spot publicitaire a été réalisé par l’équipe Cyber-Base emploi de la MEFPIE. Il a été diffusé sur les chaines de télévision et radios locales.

La MEFPIE est présidée par Stéphane Fouassin, maire de Salazie.

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Outre-mer
commenter cet article
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 00:02

Le site gouvernemental Nacre, consacré au nouvel accompagnement pour la création et la reprise d’entreprise, diffuse quelques données sur les opérateurs retenus dans les trois départements français d’Amérique, Guadeloupe, Guyane et Martinique.

Les informations sont datées du 5 mai 2009 et semblent, au moins pour la Guyane, incomplètes. Pour l’instant, à ma connaissance, les Directions régionales du travail, de l’emploi et de la formation permanente des trois îles, tout comme les préfectures, n’ont pas diffusé de listes plus précises.

En Guadeloupe, la liste des opérateurs comprend six noms. La Chambre de métiers et de l'artisanat Guadeloupe se situe aux côtés de l’Adie, de la Boutique de gestion Pro-Gestion Partner, d’un cabinet conseil, MHL Consultant et du GIE Sésame.

La plateforme France initiative de l’île de Saint Martin, Initiatives Saint-Martin, autrefois dépendante de la Guadeloupe, mais qui constitue aujourd’hui une collectivité particulière, est également conventionnée au titre du département.

La liste des opérateurs publiée le 5 mai 2009 pour la Guyane ne comporte qu’un seul nom, la plateforme France initiative Centre Est Guyane Initiative.

Enfin, liste des opérateurs concernant la Martinique comprend Microcrédit Martinique (Adie), la Boutique de gestion de la Martinique, Insert Développement (Lefel Manuela Agnès), Cgsr et Antilles Conseil.

Voir :

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Outre-mer
commenter cet article
22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 00:01

La commune de l’Est de l’île de la Réunion, Saint-André est la grande bénéficiaire des effets de la ZFU (zone franche urbaine) selon Clicanoo.Com.

Selon les chiffres du pôle ZFU (Zone Franche Urbaine) de la Maison de l’Emploi de l’Est, il y a eu, sur tout le territoire de la Cirest, la communauté intercommunale de l’Est de la Réunion 992 créations d’entreprises. La même année, il y a eu 445 radiations, soit un solde positif de 547.

Des trois communes de la ZFU, Saint-Benoît, Bras-Panon et Saint-André, cette dernière concentre le maximum de créations. Mais c’est dans l’ensemble de la Réunion que les nouvelles entreprises sont en forte hausse avec en 2008 4 389 créations et 2 776 radiations  (contre, en 2007, 4 201 créations et 2 816 radiations). Le secteur du commerce contribue à hauteur de 55 % au nombre de créations nettes.

Une des explications de l’accélération de la création d’entreprises dans le territoire est la mise en place de services d’amorçage de projets (SAP). Un premier est en place, et un deuxième est prévu.

Le dispositif vise à aider à approcher de manière directe les habitants des quartiers prioritaires, pour faciliter l’émergence de projets puis leurs démarches de en vue de création d’activités.

C’est la Maison de l’Emploi (MEPFIE) qui porte le service d’amorçage de projets. Il en existe une vingtaine d’autres sur les autres quartiers du territoire, en métropole, en Guyane et en Martinique.

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Outre-mer
commenter cet article
18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 00:07

Sur l’île de la Réunion en mars 2009, neuf organismes ont été labellisés au titre du Nouvel accompagnement à la création et reprise d’entreprise (Nacre). Les objectifs affichés pour 2009 sont de 350 dossiers pour le montage du projet (phase 1), 250 pour l’intermédiation bancaire (phase 2) et autant pour le suivi et l’accompagnement post création (phase 3).

La liste des organismes pour l’île de la Réunion précise pour quelles phases ils sont retenus.

Quatre organismes sont labellisés pour l’ensemble des phases : Micro Crédit Réunion, nom local de l’antenne de l’Association pour le droit à l’initiative économique (Adie), la chambre de commerce et d’industrie (CCI), la chambre de métiers et de l'artisanat et une société de conseil en management CMO consultant.

Trois structures sont labellisées sur les phases 1 et 3 : l’Association Développement Rural Réunion (AD2R), la Boutique de Gestion et la couveuse d’entrepreneurs à l’essai Reussit.

Deux associations de financement sont labellisées sur les phases 2 et 3 : Réunion Active du réseau France active (garanties et prêts) ainsi que Réunion Entreprendre la plateforme de prêts d’honneur adhérente à france initiative réseau.

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Outre-mer
commenter cet article

Présentation

  • : Emploi et création
  • Emploi et création
  • : maison de l'emploi maisons de l'emploi maisons de l'emploi et de la formation émergence d'entrepreneurs création d'activités développement local lutte contre l'exclusion emploi microcrédit microfinance création d'entreprises cohésion sociale accompagnement
  • Contact

Qui rédige ?

Ce site est conçu et animé par Benoit Willot.

Contact : benoitwillot@emploietcreation.info

Le site Emploi et création a été lancé en janvier 2005. 


Consulter Emploi et création depuis un téléphone portable

Le blog Emploi et création est compatible avec tous les téléphones du marché. Vous pouvez le consulter à l'adresse suivante :

Recherche

Documents

Documents à télécharger :


Le Cahier des charges 2009 des maisons de l’emploi (décembre 2009)

Les Modalités de financement des maisons de l’emploi (décret de décembre 2009)

Rapport du groupe de travail sur l’élaboration d’un nouveau cahier des charges pour le conventionnement des maisons de l’emploi  (Michel Thierry, IGAS, septembre 2009)


L’étude de la DARES : Les maisons de l'emploi conventionnées avant fin juillet 2007 (mars 2009)
Le rapport final de Jean-Paul Anciaux, député de Saône et Loire, sur l'évaluation des maisons de l'emploi (juin 2008)

Le rapport intermédiaire de Jean-Paul Anciaux, député de Saône et Loire, sur l'évaluation des maisons de l'emploi (janvier 2008) avec sa première annexe et sa deuxième annexe.
Le
rapport de Marie-Christine Dalloz, députée du Jura, sur les maisons de l'emploi (juin 2008)
La loi du 13 février 2008 sur la
réforme du service public de l'emploi

La carte des maisons de l'emploi en métropole en décembre 2008 (source : DGEFP, Dares)

L'annuaire des maisons de l'emploi (réalisé par le ministère de l'emploi, mars 2007) 

La liste des maisons de l’emploi labellisées et conventionnées (juin 2008, source DGEFP)

Texte Libre

Articles Récents