Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 09:38

La Communauté de communes du pays de l'Or, autour de Mauguio, en Hérault est, avec son homologue de Lunel et le conseil général du département, à l’origine de la création de en 2005 de la Maison de l'emploi de la Petite Camargue héraultaise (MDE).

Mais, en 2011, selon le quotidien régional Midi Libre (18/02/2011), il y aura moins d’argent pour la maison de l’emploi.

Maire de Saint Sériès et président de la communauté de communes du pays de Lunel, François Berna, s’en étonne et a écrit au préfet. Il remarque que, avec une dotation de l’État de 118 000 euros en 2011, la maison de l’emploi voit ses crédits en baisse de 11,46 % par rapport à 2009. Celui qui préside aussi la MDE estime que son territoire est maltraité, puisque la diminution de l’enveloppe régionale affectée aux maisons de l’emploi est de 10,5%.

François Berna trouve surtout la diminution inopportune, car « le territoire connaît de grandes difficultés en termes d'emploi… »

Assurant l’animation du Plan local pour l’insertion et l’emploi (PLIE), la MDE dispose d’un siège à Lunel (ouvert en 2006) et d’une antenne à Mauguio depuis 2008. 

Le 14 février, elle réceptionnait une analyse prospective sur le marché de la construction et des énergies renouvelables. Estimant que la rénovation est un « énorme marché », l’étude selon Emmanuel Dollet, directeur de la maison de l'emploi, pointe « un problème de requalification et de mobilité », ce qui l’amène à proposer créer un « CFA hors murs » pour assurer, grâce à l’apprentissage une mutation culturelle.

Selon François Berna (Midi Libre, 15/02/2011) « Ce projet s'intègre parfaitement dans notre cahier des charges, avec un plan d'actions visant à soutenir l'économie et à favoriser l'emploi. »

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Languedoc Roussillon
commenter cet article
10 janvier 2011 1 10 /01 /janvier /2011 00:20

Le 29 décembre 2010, la maison de l’emploi du bassin de Perpignan (Pyrénées-Orientales) fêtait ses cinq ans d’existence (elle fut une des premières à fonctionner). Elle en profitait pour lancer un site internet renouvelé et pour changer de nom.

Dorénavant, il faudra parler de la s'appellera « Maison de l'emploi et de l'entreprise du bassin d'emploi de Perpignan ». Un changement qui, selon le quotidien régional L’Indépendant (30/12/2010), répond au nouveau cahier des charges national des Maisons de l'emploi « qui renforce leurs implications auprès du monde économique. »

Présidée par Brigitte Puiggali, adjointe au maire de Perpignan, la maison de l’emploi est dirigée par Laurence Alduy. Elle avait réuni plus de 400 personnes pour son anniversaire, dont déléguée générale d'Alliance Ville Emploi, Marie-Pierre Establie d'Argencé.

Jean-Paul Alduy, président de l'agglomération et sénateur, s’était réjoui que le budget des maisons de l’emploi ait pu être abondé de 20 millions d'euros supplémentaires par rapport à ce qu’avait initialement prévu le gouvernement « obtenus à l'issue de votes des assemblées où toutes les tendances politiques se sont réunies pour [les] soutenir ».

Rappelons cependant que, malgré cet ajustement, le budget affecté par l’État aux maisons de l’emploi est en baisse de 27% sur celui de 2010.

En 2010, la Maison de l’emploi de Perpignan aura été la première structure des Pyrénées-Orientales et la première maison de l’emploi au plan national à obtenir le Label « Diversité ». Elle a mis en place une Cellule d’Ecoute contre les discriminations à destination des usagers de la Maison de l’emploi.

66_Perpignan.jpg  Brigitte Puiggali, adjointe au maire de Perpignan

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Languedoc Roussillon
commenter cet article
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 00:04

La Maison de l'emploi et de la cohésion sociale de la Lozère (MDECS) et l’agence départementale Lozère Développement ont signé le 18 novembre 2010 une convention de partenariat visant à la promotion du télétravail. Lozère Développement, présidée par Henri Blanc met à disposition son centre de ressources spécialisé dans les TIC, baptisé Polen à Mende.

Une campagne de promotion du télétravail sera conduite en 2011. Le député de Lozère Pierre Morel-à-l'Huissier (Ump) a été le rapporteur du projet de loi sur le télétravail adoptée par l’Assemblée nationale le 9 juin 2009 et toujours en attente de sa discussion au Sénat. Xavier de Mazenot, créateur de zevillage.net, a été présenté comme un exemple des opportunités du travail à distance.

Les aspects techniques du télétravail semblent avoir bien évolué, avec la diffusion du très haut débit pour les infrastructures de communication. Par contre, les réticences humaines semblent encore très présentes.

Même si les élus lozériens ne sont pas vraiment des révolutionnaires, Jean-Paul Pourquier, président du conseil général et élu de Massegros (Ump), à la tête de la MDECS, a lancé un mot d’ordre presque maoïste : « 100 télétravailleurs pour la Lozère ! »

Sur le site internet de La Dépêche du Midi, un travailleur indépendant, Laurent, témoigne (10/12/2010) : « les entreprises sont extrêmement réticentes au télétravail. Souvent une question de confiance. Hors du cadre de l'entreprise la gestion des tâches effectuées paraît difficile. Le problème n'est donc absolument pas technologique, c'est juste une question d'évolution des mentalités dans le rapport entre employeurs et employés. »

La conférence du 18 novembre était retransmise en direct mais elle semble avoir eu du mal à attirer des internautes. Selon Lozère Développement, « l’essentiel des 35 participants était présent dans la salle. »

Le développement du télétravail fait partie du périmètre d’action des maisons de l’emploi. Certaines d’entre elles ont entamé un travail à ce sujet, comme la Maison de l’emploi et de la formation en Pays Beaujolais (Villefranche-sur-Saône, Rhône) qui a recruté une chargée de mission « Télétravail » à temps partiel en 2008.

Promoteur du télétravail, zevillage.net donnait un conseil à propos des ennuis de circulation liés à la neige début décembre 2010 : « si vous ne voulez plus dormir sur la moquette ou dans votre voiture à la prochaine averse de neige, commencez dès maintenant à vous organiser pour télétravailler. »

Jean-Paul Pourquier, président du conseil général de la Lozère

 

 

http://www.lozere.fr/gallery_images/site_1/376/382/pourquier.jpg

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Languedoc Roussillon
commenter cet article
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 00:03

En juillet, le site Facebook Non à la fermeture de la Maison de l'emploi du Grand Biterrois parlait d’« informations qui se recoupent » après un conseil d'administration le 26 juillet. Puis, le 27 août, il annonçait le renouvellement de la maison de l’emploi, malgré l’opposition persistante de Gilles d'Ettore député-maire d’Agde (Ump), qui a quitté ses fonctions au conseil d’administration. Mais le groupe de défense signalait que « la maison de l'emploi a bénéficié d'un appui fort de la préfecture et de nombreux élus. » 330 personnes avaient rejoint ce groupe.

Le quotidien régional Midi Libre (14/09/2010) vient de confirmer que « la maison de l'emploi est sauvée... jusqu'en 2014. » Raymond Couderc, sénateur-maire de Béziers (Ump) et président de la maison de l'emploi de Béziers (Hérault), a signé une convention de quatre ans avec l’État. Le budget sera restreint, du fait du départ d’Agde. Il concède qu’il a vécu des moments difficiles avec le personnel de la structure : « Nous étions inquiets, c'est vrai. »

La maison de l'emploi, qui gère le Plie (Plan local pour l'insertion et l'emploi), compte dix salariés. Une réorganisation a eu lieu cet été : Véronique Soulié a cédé sa place de directrice a Stéphanie Bés, son ancienne adjointe, tandis que Marie-Claude Januzzi devient directrice adjointe en charge du Plie.

Le 27 septembre, une réunion de travail doit préparer le projet pluriannuel de la maison de l'emploi et du service Plie. L'ensemble des élus du territoire y sont invités.

 Raymond Couderc, sénateur-maire de Béziers

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Languedoc Roussillon
commenter cet article
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 00:01

Après une année de fonctionnement, le directeur de la maison de l'emploi d'Alès (ouverte le 15 juin 2009), Marc Peyroche, est satisfait du travail effectué, selon le quotidien régional Midi Libre (25/10/2010).

Mais s’il estime que « ça répond à un besoin, vu la réponse des partenaires qui ont participé aux nombreuses réunions », il ne voit pas forcément l’avenir en rose.

Marc Peyroche s’inquiète surtout du contexte politique et du rôle du secrétaire d’État, Laurent Wauquiez : « on manque de ligne conductrice, c'est un coup j'y vais, un coup j'y vais pas. En plus, on a un secrétaire d'Etat à l'emploi qui ne croit pas aux maisons de l'emploi ! »

Le nouveau cadre va compliquer, selon les dirigeants alésiens, le financement de leur structure : « c'est beaucoup plus contraignant, on va passer d'une comptabilité générale à une comptabilité analytique. » La MDE a en 2010 un budget de 588 000 €, dont une grosse moitié vient de la dotation de l’État.

La MDE met en place un observatoire de l'emploi avec l'agence de développement économique Alès-Myriapolis et la chambre de commerce et d'industrie. Pour son directeur, son rôle est d’informer, orienter et aiguiller, à la manière d’une « gare de triage. »

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Languedoc Roussillon
commenter cet article
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 00:01

La maison de l'emploi Grand-Alès Cévennes, qui s’est installée dans le centre-ville de la commune cévenole en 2009, assure avoir reçu en six mois 2 000 visiteurs. Selon le site de l’intercommunalité du Grand-Alès (Gard), on enregistrerait un « taux de satisfaction frôlant les 90 %. »

En dehors de ses fonctions d'accueil et d'accompagnement, la MDE a travaillé sur des projets et cherché à s’informer sur d’autres situations. Ainsi, une délégation alésienne s'est rendue à Abbeville (Somme), commune spécialisée dans l'accueil des centres d'appel. La maison de l'emploi y assure la professionnalisation des salariés. Une mission qu’aimerait assumer la MDE cévenole au bénéfice des employés de Call Expert (Saint-Christol).

La MDE d’Alès veut également favoriser les groupements d'employeurs selon le quotidien régional Midi Libre (6/03/2010).

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Languedoc Roussillon
commenter cet article
9 août 2010 1 09 /08 /août /2010 00:09

Inaugurée en juin 2008 à Mende, la structure départementale porte un nom qui rappelle l’origine du programme : Maison de l'emploi et de la Cohésion Sociale de la Lozère.

Elle s’appuie sur neuf plateformes locales, équipées d’un système de visioconférence et reliées au centre de coordination de Mende dirigé par Frédéric Dumortier.

L’une d’entre elles, celle de Florac, vient de se voir décerner l’agrément Relais Service Public, vendredi 2 juillet 2010, avec le lancement en préfecture de 6 nouveaux relais de proximité en Lozère , 7/07/2010)

Ces structures, qui ouvriront en septembre 2010, ont pour mission d’informer le public, d’expliquer les réglementations, de faciliter les démarches auprès des services publics spécialisés, dans les domaines de l’emploi, les services à la personne, la cohésion sociale, la jeunesse et les sports, la concurrence et la répression des fraudes, les services vétérinaires et le service du travail.

A Florac, la Maison de l’emploi et de la cohésion sociale assure également un accompagnement des chercheurs d’emplois.

La nouvelle responsable de l’antenne de Florac a un parcours que résume ainsi « Originaire du nord (Saint Quentin), [Caroline Kaszak] connait bien la région pour y avoir passé 8 années, avec à son actif la création de l’atelier lozérien Chatersèn, mobilier et aménagements en bois de châtaigner, avec son compagnon. Elle a ensuite animé et accompagné des personnes en insertion dans l’ACI de maraîchage biologique « Le Ricochet » dans le Gard, puis animé le chantier d’insertion des paniers verts de l’AIPSQ, à Saint Quentin. Une petite escale à l’office du tourisme de Saint Enimie complète son parcours. De formation histoire de l’art et métiers du patrimoine et du tourisme, Caroline a développé des talents de graphiste et de chargée de communication, autant d’atouts complémentaires qui viennent enrichir l’équipe du Pays. »

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Languedoc Roussillon
commenter cet article
8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 00:01

La Maison de l’emploi du Grand Biterrois (Béziers, Hérault) ne fermera pas « d’ici fin mai » comme l’avait annoncé le sénateur maire de Béziers, Raymond Couderc (Ump). Mais le retrait de la communauté d'agglomération Hérault Méditerranée, basée à Agde a été confirmé début juin (Midi Libre, 3/06/2010).

La décision n’a cependant pas fait l’unanimité au sein du conseil communautaire, où le maire de Vias, Richard Monédéro (Ps), s’est dit convaincu « que cette Maison de l'Emploi rendait quand même des services. »

Roger Fages, maire de Montagnac, a défendu un autre point de vue : « la Maison de l'Emploi permettait de réunir les acteurs du territoire autour d'une table. Elle permettait aussi aux collectivités de peser sur le débat pour l'emploi. Or, aujourd'hui, avec le RSA (revenu de solidarité active), c'est le Conseil général qui est le pivot. Sans oublier la création du Pôle Emploi, qui a changé la donne. L'enjeu est de rester maître de nos initiatives. »

Les statuts de la Maison de l'Emploi du Grand Biterrois exigeant un délai avant tout retrait, la subvention de la structure intercommunale, 46 400 €, sera versée en 2010. Mais plus en 2011.

Le groupe « Non à la fermeture de la Maison de l'Emploi du Grand Biterrois » monté sur le réseau social Facebook commente : « Le bon choix aurait été d'augmenter les subventions en faveur de l'emploi ». Pour lui, l’emploi est la préoccupation numéro 1 des villes et villages de l’agglomération, et les élus devraient défendre leurs dispositifs.

 Roger Fages, maire de Montagnac

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Languedoc Roussillon
commenter cet article
20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 00:34

La Maison de l’emploi du Grand Biterrois (Béziers, Hérault) aurait dû fermer ses portes, si l’on en croyait le sénateur maire de Béziers, Raymond Couderc (Ump), d’ici fin mai. C’était la conséquence du retrait, annoncé de la communauté d'agglomération Hérault Méditerranée, basée à Agde. Mais, comme dans toute structure, il y a des statuts. Ceux-ci prévoient qu’un retrait, une fois notifié, ne prend effet que six mois plus tard.

Le conseil d’administration de la MDEGB a donc constaté, le 10 mai, que l’annonce de la fermeture était, pour le moins, prématurée. Dans le Midi Libre (11/05/2010), Raymond Couderc reconnaît : « il y a peut-être eu un peu de précipitation », mais le quotidien régional commente : « Ou de roublardise pour forcer la main à un partenaire. »

D'ici fin août 2010, un projet de maison de l’emploi nouveau format peut être envisagé, sur la seule communauté d'agglomération Béziers Méditerranée. Le budget de 647 000 € en 2010 serait réduit à 491 000 € en 2011.

Sur Facebook, un groupe a été formé : « Non à la fermeture de la Maison de l'Emploi du Grand Biterrois ». Son objectif est d’éviter la fermeture de la maison de l'emploi et il veut, pour cela, provoquer « l'Union Sacrée. »

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Languedoc Roussillon
commenter cet article
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 00:04

Les onze salariés qui forment l’équipe de la Maison de l’emploi du Grand Biterrois (Béziers, Hérault), y compris les plan local d’insertion par l’activité économique, service de la MDEGB ont appris la fermeture « en lisant Midi Libre », le quotidien régional. Celle-ci est annoncée pour la fin du mois de mai 2010.

C’est pourquoi ils se déclarent « consternés par la situation, autant sur le fond que sur la forme. »

La décision reste pour l’instant celle des deux dirigeants des intercommunalités : Raymond Couderc, président de la communauté d'agglomération Béziers Méditerranée (et de la maison de l’emploi) et Gilles d'Ettore, qui est à la tête d’Hérault Méditerranée (Agde).

Un conseil d’administration est convoqué en urgence lundi 10 mai pour entériner la fin de la structure. L’équipe salariée espère qu’il changera la donne : « nous en attendons beaucoup pour le service d'utilité publique alors que le taux de chômage de notre bassin d'emploi compte 15,5 % de chômeurs (3ème rang au niveau national). »

L’équipe a reçu de nombreux messages de soutien de la part de ses partenaires, ce qu’elle considère comme « rassurant pour le travail accompli. »

 Le territoire de la MDEGB

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Languedoc Roussillon
commenter cet article

Présentation

  • : Emploi et création
  • Emploi et création
  • : maison de l'emploi maisons de l'emploi maisons de l'emploi et de la formation émergence d'entrepreneurs création d'activités développement local lutte contre l'exclusion emploi microcrédit microfinance création d'entreprises cohésion sociale accompagnement
  • Contact

Qui rédige ?

Ce site est conçu et animé par Benoit Willot.

Contact : benoitwillot@emploietcreation.info

Le site Emploi et création a été lancé en janvier 2005. 


Consulter Emploi et création depuis un téléphone portable

Le blog Emploi et création est compatible avec tous les téléphones du marché. Vous pouvez le consulter à l'adresse suivante :

Recherche

Documents

Documents à télécharger :


Le Cahier des charges 2009 des maisons de l’emploi (décembre 2009)

Les Modalités de financement des maisons de l’emploi (décret de décembre 2009)

Rapport du groupe de travail sur l’élaboration d’un nouveau cahier des charges pour le conventionnement des maisons de l’emploi  (Michel Thierry, IGAS, septembre 2009)


L’étude de la DARES : Les maisons de l'emploi conventionnées avant fin juillet 2007 (mars 2009)
Le rapport final de Jean-Paul Anciaux, député de Saône et Loire, sur l'évaluation des maisons de l'emploi (juin 2008)

Le rapport intermédiaire de Jean-Paul Anciaux, député de Saône et Loire, sur l'évaluation des maisons de l'emploi (janvier 2008) avec sa première annexe et sa deuxième annexe.
Le
rapport de Marie-Christine Dalloz, députée du Jura, sur les maisons de l'emploi (juin 2008)
La loi du 13 février 2008 sur la
réforme du service public de l'emploi

La carte des maisons de l'emploi en métropole en décembre 2008 (source : DGEFP, Dares)

L'annuaire des maisons de l'emploi (réalisé par le ministère de l'emploi, mars 2007) 

La liste des maisons de l’emploi labellisées et conventionnées (juin 2008, source DGEFP)

Texte Libre

Articles Récents