Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 00:04

L’agglomération d’Agen (Lot-et-Garonne) avait mis dans son programme pour la mandature 2008-2014 la création d’une « maison de l’emploi communautaire. »

Se situant en dehors du cadre règlementaire et de la labellisation issue du plan de cohésion sociale, la structure intitulée Réseau Agglo-emploi, créé le 19 mars 2009 existe désormais physiquement depuis le 10 juin 2011.

Selon le quotidien local, Le Petit Bleu, « la structure dirigée par Olivier Paillaud n'est pas une concurrente des autres mais vient plutôt en complément. Sa mission est de faire le lien entre tous les acteurs de l'emploi y compris les Missions locales et le Plan local pour l'insertion et l'emploi (PLIE). »

Le journal en conclut que « l'agglo aura sa maison de l'emploi » ; elle assumera les compétences en matière de développement économique et d'accompagnement social dont s’est dotée la ville du Lot-et-Garonne.

Olivier Paillaud est l’ancien directeur de la Mission locale pour l'emploi de l'Agenais et de l'Albret. La communauté d’agglomération est présidée par Jean Dionis du Séjour, député-maire d’Agen (Nouveau Centre).

Lors de l’inauguration, Agglo emploi a été présentée comme un réseau d'aide à l'emploi (Le Petit Bleu, 11/06/2011) qui a trois missions : l'insertion des demandeurs d'emploi, la relation avec les entreprises et l'accompagnement des élus.

Pour le quotidien aquitain, « Agglo emploi est donc un énième outil à disposition des demandeurs d'emploi. Mais en plus de mettre en relation offres et demandes d'emploi et de formation, les professionnels de l'insertion aident les élus locaux, au contact quotidien avec les particuliers et les entreprises. »

Il existe une maison de l'emploi dans le département : la Maison de l'emploi du Villeneuvois et du Fumélois.

On renouvellera ici l’inquiétude qu’on ressent à voir que le cadre national des maisons de l’emploi au sens strict est fermé et n’est pas à même d’accueillir les initiatives locales qui vont dans le même sens. Rien que cette année 2011, on aura donc vu des communes comme Sens (Yonne) et Noisy-le-Sec (Seine Saint-Denis) constituer des quasi-maisons de l’emploi.

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Aquitaine
commenter cet article
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 00:09

La Maison de l'emploi du Villeneuvois et du Fumélois (Lot et Garonne), a fait le bilan de son activité en 2009 lors de son assemblée générale du 4 juin 2009.

Pour Olivier Béral, directeur de la MDE, « cette structure, qui permet la transversalité, est utile. Très utile » rapporte le quotidien régional Sud Ouest (8/06/2010). Plus de 5000 personnes ont visité les deux antennes : 1 115 personnes à Villeneuve-sur-Lot et 4 053 à Fumel. Les visiteurs viennent, selon le journal, chercher les informations qu'elles devaient auparavant glaner chez chaque partenaire de la Maison de l'emploi, selon le quotidien.

La MDE poursuit l’expérimentation de la méthode ARBRHE (Anticipation et recensement des besoins en ressources humaines des entreprises). Lancée par la Maison de l'emploi de Haute-Saintonge à Jonzac (Charente Maritime), .elle conduit à visiter les entreprises locales afin de réaliser des fiches de postes. C’est un moyen d’anticipation, qui doit tendre vers une gestion territorialisée des ressources humaines.

En 2009, la MDE a également accentué son positionnement sur l’aide à l’entrepreneuriat en s’équipant de Balise, un dispositif d’aide à l’émergence de porteurs de projets. Quatre salariés travaillent sur les deux sites de la MDE, qui est présidée par Jérôme Cahuzac, député-maire de Villeneuve sur Lot (Ps).

 L’équipe de la MDE 47

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Aquitaine
commenter cet article
14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 00:09

Pierre Delmon, président de l’Espace économie emploi de Terrasson a présidé l’assemblée générale de l’institution basée à Terrasson-Lavilledieu (Dordogne) le 10 décembre 2009.

L’industriel, présente l’observatoire économique comme étant le « socle » du dispositif de l’Espace économie emploi qui « permet de présenter une offre de service globale, de répondre avec un interlocuteur unique et avec beaucoup de réactivité à toutes les attentes des entrepreneurs ».

Pour Pierre Delmon, maire divers droite de Terrasson-Lavilledieu, avoir un interlocuteur unique des entrepreneurs « aux côtés des entreprises en phase de création, aux côtés de chaque entreprise en difficulté, aux côtés de chaque entreprise en développement » est « une vraie valeur de différenciation sur le marché concurrentiel de l’accompagnement des entreprises. »

Selon lui, avec l’offre de service « ressources humaines » cela permet une « différenciation » du territoire par une approche globale de l’accueil des entreprises. Il s’agit d’un « atout considérable dans les négociations » car « peu de territoires intègrent une offre construite d’accompagnement au recrutement et à la formation dans leur offre de service, alors qu’il s’agit là de répondre à une préoccupation majeure des entrepreneurs. »

Le maire de Terrasson explique avoir repositionné l’Espace (qui fut un des modèles des maisons de l’emploi) sur le champ du développement économique avec trois grandes activités : diagnostic et analyse ; de l’économie à l’emploi ; et anticiper l’économie (présenté comme le cœur de métier). Il s’agit pour lui d’une « offre de service des élus à destination des entrepreneurs. »

Pierre Delmon souligne que le Terrassonais dispose « de ressources dynamiques et compétentes au service des demandeurs d’emploi », avec notamment Pôle emploi et la mission locale. Mais il demande de ne pas oublier que « pour créer des emplois, il faut créer et développer des entreprises. »

On remarquera que, dans son rapport moral, Pierre Delmon n’a fait aucune mention de la Maison de l'emploi du Périgord Noir dont l’Espace économie emploi de Terrasson est une des deux composantes, avec l’Espace économie emploi du Sarladais (Sarlat).

L’observatoire économique a été créé en 1989, après l’accession de Pierre Delmon à la mairie, puis l’Espace économie emploi a été constitué en 1992.

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Aquitaine
commenter cet article
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 00:04

La Maison de l'emploi de Bordeaux, conduit un projet financé par la Caisse des dépôts et consignations baptisé « Emploi et divercités ». Elle présentait un court-métrage, « Capital sauvage », dans une soirée thématique organisée dans un complexe cinématographique de la préfecture d’Aquitaine et de la Gironde.

Monté par M-Allians et Cap citoyenneté, un documentaire était présenté sur les rapports ambigus qu'entretiennent employeurs et jeunes « issus de la diversité ». Il a été suivi d’un film où l'initiative individuelle « à l'américaine » est raillée. Il a été réalisé, avec les moyens du bord, par des jeunes des quartiers de l'agglomération.

Organisé par le président de la Maison de l'emploi de Bordeaux, Josy Reiffers, le débat fait intervenir des jeunes, victime de la discrimination à l'emploi selon eux, et des entreprises, pas forcément ouvertes. Ainsi, selon le site Aqui ! (16/12/2009) « le directeur d'Auchan assume sans pudeur être « très catho », il déclare devant un parterre abasourdi : « L'employé doit ressembler à ses clients. On le choisit car on l'achète.» Terminant sans craindre de comparer le contrat de travail avec le « contrat de mariage », cet homme nous renvoie la sensation que la France n'est pas prête de changer de mentalité. »

La culture de l’entrepreneuriat individuel est critiquée par le rédactuer de Aqui !, Olivier Darrioumerle : « A la fin de la soirée où l'initiative individuelle est systématiquement mise en avant comme le moyen de s'en sortir, Djamel reste persuadé que « la diversité est utilisée pour mettre la peur ! On me parle de code... Moi, je n'ai pas d'argent pour me payer un costard, Elle est là l'injustice !» Abdel ajoute le lyric d'un morceau de son groupe de rap, Alien Nation : « La seule chose qui nous aidera c'est qu'on s'aide nous même. Sans cela, chacun d'entre nous cèdera. »

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Aquitaine
commenter cet article
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 00:04

Une expérimentation est conduite par la Maison de l'emploi du Villeneuvois et du Fumélois. Elle fait suite à des échanges de bonnes pratiques en 2008 au sein du réseau national des maisons de l'emploi d’Alliance Villes Emploi (AVE), qui avait conduit la structure du Lot et Garonne à s’intéresser à ce que fait en matière de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) la Maison de l'emploi de Haute-Saintonge à Jonzac (Charente Maritime). Une rencontre a donc été organisée avec les acteurs de Haute-Saintonge, à laquelle ont été impliquées les directrices de Pôle emploi et de la Mission Locale de Villeneuve-sur-Lot.

L’action ARBRHE (Anticipation et recensement des besoins en ressources humaines des entreprises) consiste à visiter les entreprises locales afin de réaliser des fiches de postes sur la base d'un entretien et d'un questionnaire pré-établi.

Les fiches de postes sont saisies sur un extranet mis à disposition du service public de l'emploi et des acteurs du développement économique. Sont enregistrées en parallèle les années de naissance des salariés occupant ces postes pour anticiper les départs en retraite.

Le dispositif permet d'avoir une meilleure connaissance des aptitudes nécessaires aux postes locaux, d'anticiper les besoins en ressources humaines, de travailler sur la pyramide des âges et de prévoir les besoins en formation.

Expérimenté en 2008 sur une dizaine d'entreprises, le projet ARBRHE a été lancé officiellement le 14 mai 2009. La Maison de l'emploi compte visiter environ 400 entreprises sur 2 ans tout secteur d'activité confondus.

Entre février et juillet 2009, l'action a permis de rencontrer 80 entreprises qui ont pu exprimer des besoins relatifs à l'emploi ou à la formation selon le quotidien régional La Dépêche (26/07/2009).

Le projet ARBRHE bénéficie d'un cofinancement de l'Union européenne à travers le Fonds Social Européen (FSE).

 

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Aquitaine
commenter cet article
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 00:06

La Maison de l'emploi du Villeneuvois et du Fumélois (MDE), dans le Lot et Garonne, est adhérente d’Alliance Villes Emploi (AVE). Elle participe aux travaux du réseau national des maisons de l'emploi qui fonctionne au sein d’AVE avec des rencontres nationales chaque mois environ. Ces rencontres sont l'occasion d'échanger des informations, des pratiques et d'avoir un soutien technique pour réaliser le plan d'actions.

A l'initiative de la MDE, une première rencontre des directeurs des huit maisons de l’emploi labellisées d'Aquitaine a eu lieu le 28 février 2008 à Fumel (Lot et Garonne). Trois autres rencontres ont été organisées en 2008. Elles ont, selon le bilan de la MDE pour 2008, « permis de constituer un véritable réseau aquitain » qui s'est matérialisé par la désignation le 19 septembre 2008 du représentant des MDE d'Aquitaine au Conseil régional de l'emploi en la personne de Christian Millet-Barbé, adjoint au maire de Bayonne et président de la Maison de l’emploi de l'agglomération bayonnaise et du Pays Basque.

Outre les deux citées ci-dessus, on compte six autres maisons de l’emploi ayant un label au titre du plan de cohésion sociale en Aquitaine.

La maison de l’emploi et de la formation Lacq-Orthez et Oloron/Mauléon (Orthez, Pyrénées Atlantiques), la maison de l’emploi de Bordeaux (Gironde) et quatre structures en Dordogne : les maisons de l’emploi de l’agglomération Périgourdine (Périgueux), du Périgord Nord (Nontron), du Sud Périgord (Bergerac) et du Périgord Noir (Sarlat-la-Canéda).

  Christian Millet-Barbé, adjoint au maire de Bayonne

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Aquitaine
commenter cet article
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 00:04

En matière de développement de la création et de la reprise d'entreprise, la la Maison de l'Emploi du Villeneuvois et du Fumélois (MDE) dont le siège est à Fumel (Lot-et-Garonne) fait face à un faible taux de création d'entreprises dans sa zone d'emploi selon le diagnostic réalisé en 2008.

Outre un habituel travail de sensibilisation, à l’occasion de manifestations, comme le Printemps de l'emploi et de la formation du Villeneuvois (forum emploi),  la MDE a initié une action sur le développement de l'émergence de projets. Elle est financée dans le cadre du contrat de projet entre l’État et la région Aquitaine et se situe en amont des dispositifs habituels d'accompagnement à la création.

Il s’agit s'appuyer sur l’envie de créer, pour la transformer en idée concrète de création. Des ateliers collectifs sont réalisés par la MDE en utilisant Balise, un outil en ligne déployé par l’association Eveilleco. Des accompagnements individualisés sont ensuite réalisés par un consultant de Créer-Boutiques de gestion pendant quelques heures, pour approfondir et formaliser l'idée.

Une première convention tripartite d'accompagnement bénévole à la création d'entreprise a été signée par la MDE en avril 2008, pour permettre à un créateur d'être parrainé par une personne expérimentée. Cette convention a été rédigée conformément au cahier des charges national (arrêté du 20 décembre 2007). On sait que, depuis, le dispositif a été profondément modifié.

La maison de l’emploi emploie quatre personnes sur deux sites, Villeneuve et Fumel, dont une référente création d'entreprise et Balise. Elle est dirigée par Olivier Beral.

  • Le site de la Maison de l'Emploi du Villeneuvois et du Fumélois : www.mde47.com

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Aquitaine
commenter cet article
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 00:09

L’assemblée générale de la Maison de l'Emploi du Villeneuvois et du Fumélois (MDE) qui s’est tenue à Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne) le 12 juin 2009 a permis selon son président, Jérôme Cahuzac, député-maire (Ps) de Villeneuve, de « souligner la place et le rôle de la Maison de l'emploi dans le contexte de crise » qui impacte fortement la zone d'emploi.

L’année 2008 a été marquée par la création de l’antenne de Villeneuve dans des locaux provisoires en octobre, s’ajoutant au siège de Fumel. Mais les membres de la MDE ont remarqué que, depuis le démarrage de la convention pluriannuelle d'objectifs en septembre 2006, le volet investissement de cette convention est toujours bloqué par l'Etat. « En octobre 2008, pour résoudre le problème du portage du projet relevé par l'Etat, la CCV [communauté de communes du Villeneuvois] accepte de porter l'ensemble du projet d'investissement de la MDE. Malgré cette avancée, la convention n'a pas été signée par l'Etat et le projet immobilier de Villeneuve-sur-Lot est toujours en attente. »

L’année 2008 a vu la production et la diffusion d’un diagnostic partagé et de 4 tableaux de bord. 5 146 personnes ont fréquenté les deux sites contre 4 612 l’année précédente

Parmi les actions originales, on notera que la MDE a organisé 5 visites d'entreprises en 2008. Des groupes d'une dizaine de personnes ont pu rencontrer des chefs d'entreprise dans leur milieu de travail pour une présentation directe des postes et des compétences nécessaires. Organisée avec Ardie 47, une association d’insertion, les visites assuraient  une hétérogénéité des participants. Environ 50 personnes en recherche d'emploi ou salariées en insertion ont pu bénéficier de ces visites.

La MDE du Lot et Garonne a également organisé des interventions auprès du public scolaire grâce à un partenariat avec le Point Relais Insertion (PRI) et les différents établissements impliqués. Les débats organisés lors de ces échanges permettent « d'aborder certains stéréotypes et d'essayer de les dépasser. »

Toujours avec Ardie 47, la MDE a conduit en 2008 une action pour la mise en œuvre des clauses d'insertion dans les marchés publics. 7 donneurs d'ordre ont attribué des marchés intégrant des clauses d'insertion (articles 14 ou 30 du Code des marchés publics) tandis que 6 marchés (article 14) ont fait l'objet d'un accompagnement. Ils ont concerné des investissements divers : voirie, déchetterie, cimetière, école, lycée ainsi que la rénovation du Centre d'Accueil des Français d'Indochine de Sainte-Livrade-sur-Lot.

  • Le site de la Maison de l'Emploi du Villeneuvois et du Fumélois : www.mde47.com

     Jérôme Cahuzac, député-maire de Villeneuve
Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Aquitaine
commenter cet article
17 octobre 2009 6 17 /10 /octobre /2009 00:08

La Maison de l'Emploi du Villeneuvois et du Fumélois (MDE) a livré des chiffres sur la situation économique et sociale de l’arrondissement du Lot-et-Garonne (Aquitaine) dans lequel se situent Villeneuve-sur-Lot et Fumel. Selon le quotidien régional La Dépêche (13/10/2009), « L’inquiétude généralisée face à la crise qui s’invite à toutes les conversations dans le Villeneuvois n’est pas une vue de l’esprit. Les statistiques de la Maison de l’emploi du Villeneuvois et du Fumélois viennent, comme une confirmation du ressenti des habitants de l’arrondissement. »

Les données du tableau de bord pour le deuxième trimestre 2009, comme les précédents, sont en ligne sur le site de la MDE.

Les chiffres montrent une hausse du taux de chômage plus forte que pour l’ensemble de la France ou de la région. La baisse du nombre de missions intérim est de près de 20 % depuis le début de l’année 2009.

Les statistiques de la maison de l’emploi notent une forte orientation à la baisse des immatriculations d’entreprises nouvelles, soit -20,7% pour les établissement commerciaux (source Infogreffe) et -48,6% pour les artisans (source chambre de métiers et de l’artisanat). Il faut, selon moi, sans doute y voir, aussi, une conséquence du statut d’auto-entreprise qui n’est pas recensé ici, les auto-entrepreneurs n’étant pas immatriculés.

Les radiations d’entreprises sont plus de deux fois supérieures aux créations (945 contre 445). De plus, le nombre de procédures collectives (plans de sauvegarde, redressement, liquidation) augmente de 42% et concerne 68 entreprises.

  • Le site de la Maison de l'Emploi du Villeneuvois et du Fumélois : www.mde47.com

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Aquitaine
commenter cet article
26 septembre 2009 6 26 /09 /septembre /2009 00:10

La maison de l’emploi de l’agglomération bayonnaise et du Pays Basque est opérationnelle depuis mars 2008. Elle est animée par une équipe de sept salariées. Le féminin est de rigueur car l’équipe, dirigée par Marie-Anne Delobel, ne comporte pas d’homme.

Créée sous forme de groupement d’intérêt public (GIP), la maison de l’emploi basée à Bayonne (Pyrénées atlantiques) a pour membres fondateurs l’État, la communauté d'agglomération Bayonne-Anglet-Biarritz et Pôle emploi. D'autres membres ont été intégrés à leur demande comme les villes de Boucau et Saint Pierre d'Irube, les chambres consulaires, la mission locale et le GIP-DSU. Des partenaires sociaux - CFDT, FO, CFE-CGC – viennent de les rejoindre en 2009.

La maison de l’emploi a participé à la création d'un observatoire sur l'entrepreneuriat et l'emploi des femmes au Pays Basque avec la délégation des Pyrénées Atlantiques du réseau des Femmes chefs d'entreprises. Une enquête a été lancée auprès de 1 400 femmes chefs d'entreprises.

Un travail de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences est en cours auprès des entreprises du transport et de la logistique, du BTP, du secteur de la propreté et du réseau des Femmes chefs d'entreprises.

La féminisation s’est cependant arrêtée aux portes du conseil d'administration, qui est présidé par Christian Millet-Barbé, adjoint au maire de Bayonne et vice-président de la communauté d'agglomération BAB.

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Aquitaine
commenter cet article

Présentation

  • : Emploi et création
  • Emploi et création
  • : maison de l'emploi maisons de l'emploi maisons de l'emploi et de la formation émergence d'entrepreneurs création d'activités développement local lutte contre l'exclusion emploi microcrédit microfinance création d'entreprises cohésion sociale accompagnement
  • Contact

Qui rédige ?

Ce site est conçu et animé par Benoit Willot.

Contact : benoitwillot@emploietcreation.info

Le site Emploi et création a été lancé en janvier 2005. 


Consulter Emploi et création depuis un téléphone portable

Le blog Emploi et création est compatible avec tous les téléphones du marché. Vous pouvez le consulter à l'adresse suivante :

Recherche

Documents

Documents à télécharger :


Le Cahier des charges 2009 des maisons de l’emploi (décembre 2009)

Les Modalités de financement des maisons de l’emploi (décret de décembre 2009)

Rapport du groupe de travail sur l’élaboration d’un nouveau cahier des charges pour le conventionnement des maisons de l’emploi  (Michel Thierry, IGAS, septembre 2009)


L’étude de la DARES : Les maisons de l'emploi conventionnées avant fin juillet 2007 (mars 2009)
Le rapport final de Jean-Paul Anciaux, député de Saône et Loire, sur l'évaluation des maisons de l'emploi (juin 2008)

Le rapport intermédiaire de Jean-Paul Anciaux, député de Saône et Loire, sur l'évaluation des maisons de l'emploi (janvier 2008) avec sa première annexe et sa deuxième annexe.
Le
rapport de Marie-Christine Dalloz, députée du Jura, sur les maisons de l'emploi (juin 2008)
La loi du 13 février 2008 sur la
réforme du service public de l'emploi

La carte des maisons de l'emploi en métropole en décembre 2008 (source : DGEFP, Dares)

L'annuaire des maisons de l'emploi (réalisé par le ministère de l'emploi, mars 2007) 

La liste des maisons de l’emploi labellisées et conventionnées (juin 2008, source DGEFP)

Texte Libre

Articles Récents