Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 23:53

C’est le titre d’un article du quotidien bruxellois la Dernière Heure qui m’a intrigué : car s’il a trouvé « Une vraie Maison de l’emploi ! » (01/06/2011), c’est qu’il y en aurait donc des fausses.

Celle dont on parle, c’est celle de Binche, ville de 33 000 habitants dans le Hainaut belge.

Inaugurée en mai 2008, la Maison de l'emploi était la septième de région du Centre et la 56e de Wallonie. Comme toutes les structures wallonnes, elle offre des services limités mais concrets aux demandeurs d'emploi, mais aussi aux étudiants, aux travailleurs et à toute personne intéressée par l'emploi ou la formation (La Meuse, 9/05/2008).

Ces structures sont issues de collaborations entre le service public de l’emploi, le Forem, les centres sociaux (CPAS) et les communes. Elles abritent les agences locales pour l'emploi (ALE).

Pour la RTBF (3/06/2011), l’audiovisuel public francophone, après deux ans, « côté fréquentation, [la maison de l’emploi] semble avoir démontré son utilité » avec plus de 10 000 personnes qui ont pu trouver aide et conseils dans leur recherche d'un emploi, tandis que des centaines d’autres y ont suivi une formation.

Selon Jérôme Urbain, échevin de l’emploi (Mouvement Réformateur, centre droit), « notre Maison de l’emploi est devenue, en terme de fréquentation, la troisième plus grosse de Wallonie. » L’échevin est un adjoint au bourgmestre (maire) Laurent Devin, Ps.

Un « succès important », selon Dernière Heure, qui l’explique « par deux facteurs : le fort taux de chômage (18,23 % en 2011), mais aussi une volonté manifeste de s’en sortir. »

Pour la ville de Binche, le coût est de 37 000 € par an (location d’un local et la prise en charge des frais de fonctionnement). Un somme critiquée par l’opposition chrétienne démocrate, qui estime qu’elle « coûte trop cher » selon la RTBF.

En 2010, 821 chômeurs ont ainsi suivi une formation de coaching ou de remise à l’emploi. En 2011, un projet a été monté pour rassembler la Maison de l’emploi (5 employés) et le Forem (6 employés) dans un même bâtiment pour faciliter les démarches. Une salle de formation serait aménagée.

Peu ambitieuses, avec des moyens limités mais stables, les maisons de l’emploi wallonnes fonctionnent et continuent de mailler le territoire, rendant des services concrets. Est-ce cela une « vraie maison de l’emploi » ?

Rappelons que le modèle wallon a fait école : dans la région de Bruxelles – et en France, puisque Jean-Louis Borloo, alors ministre du travail en 2004, se référait à cet exemple en lançant son plan de cohésion sociale.

 Binche.jpg Vue de Binche (Dojak)

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans international
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Emploi et création
  • Emploi et création
  • : maison de l'emploi maisons de l'emploi maisons de l'emploi et de la formation émergence d'entrepreneurs création d'activités développement local lutte contre l'exclusion emploi microcrédit microfinance création d'entreprises cohésion sociale accompagnement
  • Contact

Qui rédige ?

Ce site est conçu et animé par Benoit Willot.

Contact : benoitwillot@emploietcreation.info

Le site Emploi et création a été lancé en janvier 2005. 


Consulter Emploi et création depuis un téléphone portable

Le blog Emploi et création est compatible avec tous les téléphones du marché. Vous pouvez le consulter à l'adresse suivante :

Recherche

Documents

Documents à télécharger :


Le Cahier des charges 2009 des maisons de l’emploi (décembre 2009)

Les Modalités de financement des maisons de l’emploi (décret de décembre 2009)

Rapport du groupe de travail sur l’élaboration d’un nouveau cahier des charges pour le conventionnement des maisons de l’emploi  (Michel Thierry, IGAS, septembre 2009)


L’étude de la DARES : Les maisons de l'emploi conventionnées avant fin juillet 2007 (mars 2009)
Le rapport final de Jean-Paul Anciaux, député de Saône et Loire, sur l'évaluation des maisons de l'emploi (juin 2008)

Le rapport intermédiaire de Jean-Paul Anciaux, député de Saône et Loire, sur l'évaluation des maisons de l'emploi (janvier 2008) avec sa première annexe et sa deuxième annexe.
Le
rapport de Marie-Christine Dalloz, députée du Jura, sur les maisons de l'emploi (juin 2008)
La loi du 13 février 2008 sur la
réforme du service public de l'emploi

La carte des maisons de l'emploi en métropole en décembre 2008 (source : DGEFP, Dares)

L'annuaire des maisons de l'emploi (réalisé par le ministère de l'emploi, mars 2007) 

La liste des maisons de l’emploi labellisées et conventionnées (juin 2008, source DGEFP)

Texte Libre

Articles Récents