Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 00:05

Il faut lire tous les jours Michel Abhervé, professeur associé en économie sociale et politiques publiques à l'université de Paris Est Marne la Vallée qui publie un des blogs consacrés au thème de l’emploi parmi les plus pertinents.

Il s’autorise parfois quelques incursions sur d’autres sujets politiques ou institutionnels, comme une brillante analyse sur Enclaves, exclave et intercommunalité (14/05/2011) qui ravira les férus des subtilités administratives françaises.

Mais plus logiquement c’est à Maisons de l’emploi : nostalgie quand tu nous tiens !, paru le même jour, que je veux faire référence.

Michel Abhervé rend compte de l’audition le 26 avril 2011 de Marie-Pierre Establie d’Argencé, déléguée générale d’Alliance Villes Emploi (AVE), par la commission d’information sénatoriale sur Pôle emploi. On lira ce texte avec grand intérêt. Michel Abhervé conteste, d’expérience, certaines caractérisations du rôle d’un président de mission locale, caractérisé par Marie-Pierre Establie (selon le compte-rendu officiel du Sénat) comme ayant le pouvoir de décider seul.

Il s’interroge sur l’affirmation de l’animatrice d’AVE que l’accompagnement des publics est « une option ouverte par le cahier des charges » des maisons de l’emploi, remarquant que ce n’est l’apanage que de certaines structures rurales. Michel Abhervé remarque que l’audition le laisse perplexe sur les relations entre Pôle emploi et les maisons de l’emploi Marie-Pierre Establie déclarant que « les décisions de Pôle emploi sont rarement prises au plus près du terrain, ce qui est l’un des défauts de cette structure » et demandant une modification de la convention bilatérale en préparation avec AVE, car elle assure qu’elle « était totalement déséquilibrée en faveur de Pôle emploi. »

Notre universitaire conclut que « l’avenir des maisons de l’emploi suppose une capacité à faire évoluer fortement le discours tenu en leur nom au niveau national : moins de nostalgie du projet rêvé, projet que la création de Pôle emploi a rendu totalement caduc, plus de capacité à valoriser l’apport d’un partenariat dans lequel Pôle emploi doit jouer pleinement son rôle et où les autres acteurs apporte[nt] une réelle valeur ajoutée. Cela serait en tous cas grandement préférable au choix actuel de l’État de confier cette mission d’animation territoriale à ses seuls sous-préfets. »

Abherve Michel

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans opinions et discussions
commenter cet article

commentaires

Michel ABHERVE 23/05/2011 21:28



Réponse à Jean Castel


Vous avez raison d’attirer l’attention sur la pertinence des Comités de Bassin d’Emploi pour construire te mettre en œuvre des politiques territoriales en matière d’emploi., qui présentant par
rapport aux Maisons de l’emploi l’avantage d’avoir une présence des partenaires sociaux


On peut toutefois déplorer que ces CBE n’aient pas su mettre en place une organisation nationale autonome par rapport à l’État et qu’ils aient accepté une organisation nationale sous le chapeau
de l’État qui a ainsi pu étouffer toute expression au moment où il ne jurait que par les Maisons de l’emploi !



CASTEL Jean 23/05/2011 12:17



Bonjour,
Dans ce récit, n'est pas du tout évoqué les relations partenariales à nouer horsmis les 3 chefs de file que sont les collectivités locales, Pole-Emploi et Direccte. Or la politique locale de
l'emploi concerne au premier chef organisations syndicales et patronales au moins par le truchement de leurs outils paritaires que sont les OPCA.
Nous assistons à une relative difficile coopération entre les trois chefs de file et à la sous-implication des partenires sociaux.
Tant que ce dernier point ne sera pas pris en considération, que n'aura pas été défini ce qu'on en attend, le problème restera entier.
C'est pourquoi je défend la place qui doit perdurer des CBE, Comité de Bassin d'Emploi.


JC, vice-président du Réseau National des CBE



Présentation

  • : Emploi et création
  • Emploi et création
  • : maison de l'emploi maisons de l'emploi maisons de l'emploi et de la formation émergence d'entrepreneurs création d'activités développement local lutte contre l'exclusion emploi microcrédit microfinance création d'entreprises cohésion sociale accompagnement
  • Contact

Qui rédige ?

Ce site est conçu et animé par Benoit Willot.

Contact : benoitwillot@emploietcreation.info

Le site Emploi et création a été lancé en janvier 2005. 


Consulter Emploi et création depuis un téléphone portable

Le blog Emploi et création est compatible avec tous les téléphones du marché. Vous pouvez le consulter à l'adresse suivante :

Recherche

Documents

Documents à télécharger :


Le Cahier des charges 2009 des maisons de l’emploi (décembre 2009)

Les Modalités de financement des maisons de l’emploi (décret de décembre 2009)

Rapport du groupe de travail sur l’élaboration d’un nouveau cahier des charges pour le conventionnement des maisons de l’emploi  (Michel Thierry, IGAS, septembre 2009)


L’étude de la DARES : Les maisons de l'emploi conventionnées avant fin juillet 2007 (mars 2009)
Le rapport final de Jean-Paul Anciaux, député de Saône et Loire, sur l'évaluation des maisons de l'emploi (juin 2008)

Le rapport intermédiaire de Jean-Paul Anciaux, député de Saône et Loire, sur l'évaluation des maisons de l'emploi (janvier 2008) avec sa première annexe et sa deuxième annexe.
Le
rapport de Marie-Christine Dalloz, députée du Jura, sur les maisons de l'emploi (juin 2008)
La loi du 13 février 2008 sur la
réforme du service public de l'emploi

La carte des maisons de l'emploi en métropole en décembre 2008 (source : DGEFP, Dares)

L'annuaire des maisons de l'emploi (réalisé par le ministère de l'emploi, mars 2007) 

La liste des maisons de l’emploi labellisées et conventionnées (juin 2008, source DGEFP)

Texte Libre

Articles Récents