Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2005 5 16 /09 /septembre /2005 00:00

Le SETT (Syndicat des Entreprises de Travail Temporaire) et trois organisations syndicales de salariés (CFDT, CFE-CGC, et CGT-FO) ont signé, le 7 septembre 2005, un accord relatif qui fait suite à la loi de cohésion sociale du 18 janvier 2005, et prévoit deux nouveaux cas de recours pour le travail temporaire. Il s’agit, pour la première fois, de cas de recours liés à la situation de la personne et non à celle de l’entreprise dans laquelle l’intérimaire est en mission.

 

Le premier est destiné à assurer un complément de formation au salarié intérimaire afin de lui faciliter l’accès ou la remise à l’emploi.

 

Le second a pour objet de favoriser l’embauche de personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières (bénéficiaires de minima sociaux, demandeurs d’emploi depuis plus de 12 mois, jeunes et seniors à la recherche d’un emploi, handicapés…).

 

Les signataires ont ainsi souhaité faciliter l‘accès ou le retour à l’emploi. Dans un communiqué du 15 septembre, la CGT dénonce les « graves conséquences » de l’accord qui va, selon elle, aggraver la précarité du travail.

 

Pour la confédération dirigée par Bernard Thibault, « les entreprises pourront librement recourir à l’intérim pour : les chômeurs de + de 50 ans sans qualification ; les jeunes de moins de 26 ans ; les personnes en Rmi, allocation de solidarité, parent isolé ; les travailleurs handicapés et les personnes ayant cessé leur activité professionnelle depuis plus de 6 mois pour s’occuper de leurs enfants ou de leurs ascendants ».

La CGT poursuit en relevant que « de nombreuses voix patronales et gouvernementales considèrent les entreprises de travail temporaire comme des outils de proximité les mieux adaptées pour s’occuper du placement des privés d’emploi à la place du service public ».

Enfin, la centrale s’interroge : « à quand les entreprises d’intérim animant les maisons de l’emploi ? ».

Retour au sommaire www.cgt.fr

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Emploi et création
  • Emploi et création
  • : maison de l'emploi maisons de l'emploi maisons de l'emploi et de la formation émergence d'entrepreneurs création d'activités développement local lutte contre l'exclusion emploi microcrédit microfinance création d'entreprises cohésion sociale accompagnement
  • Contact

Qui rédige ?

Ce site est conçu et animé par Benoit Willot.

Contact : benoitwillot@emploietcreation.info

Le site Emploi et création a été lancé en janvier 2005. 


Consulter Emploi et création depuis un téléphone portable

Le blog Emploi et création est compatible avec tous les téléphones du marché. Vous pouvez le consulter à l'adresse suivante :

Recherche

Documents

Documents à télécharger :


Le Cahier des charges 2009 des maisons de l’emploi (décembre 2009)

Les Modalités de financement des maisons de l’emploi (décret de décembre 2009)

Rapport du groupe de travail sur l’élaboration d’un nouveau cahier des charges pour le conventionnement des maisons de l’emploi  (Michel Thierry, IGAS, septembre 2009)


L’étude de la DARES : Les maisons de l'emploi conventionnées avant fin juillet 2007 (mars 2009)
Le rapport final de Jean-Paul Anciaux, député de Saône et Loire, sur l'évaluation des maisons de l'emploi (juin 2008)

Le rapport intermédiaire de Jean-Paul Anciaux, député de Saône et Loire, sur l'évaluation des maisons de l'emploi (janvier 2008) avec sa première annexe et sa deuxième annexe.
Le
rapport de Marie-Christine Dalloz, députée du Jura, sur les maisons de l'emploi (juin 2008)
La loi du 13 février 2008 sur la
réforme du service public de l'emploi

La carte des maisons de l'emploi en métropole en décembre 2008 (source : DGEFP, Dares)

L'annuaire des maisons de l'emploi (réalisé par le ministère de l'emploi, mars 2007) 

La liste des maisons de l’emploi labellisées et conventionnées (juin 2008, source DGEFP)

Texte Libre

Articles Récents