Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2006 5 20 /10 /octobre /2006 00:00

Olivier Mazel est responsable de la mission Actions régionales de la Dares (Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques) au ministère de l’emploi, de la cohésion sociale et du logement, avait fait une intervention remarquée lors des 11èmes rencontres du travail et de la formation en Rhône Alpes, à Lyon en novembre 2005. Le texte de cette intervention est maintenant disponible sur Internet dans le compte rendu de cette rencontre, qui avait pour thème Territoire et emploi. La manifestation était co-organisée par la Direction régionale du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle et la Mife de Savoie, animatrice du réseau régional des maisons de l'information sur la formation et l'emploi.

Je reprends ici une partie de l’intervention d’Olivier Mazel. 

« L’histoire des politiques en faveur de l’ emploi de ces trois dernières décennies s’inscrit dans un double mouvement entre des politiques “territorialisées” et des politiques “territoriales”. 

« Les secondes ayant le plus souvent précédé les premières et sont même nourries de leurs apports de pratique et de méthodologie. 

« La territorialisation, déclinaison territoriale d’une politique dont les objectifs et les moyens sont définis ou attribués par un niveau territorial “supérieur”, est une politique mise en oeuvre par l’administration de l’emploi mais aussi au niveau des Régions dans le cadre de la politique de formation. Elle résulte souvent d’une impulsion régionale, nationale voire européenne. 

« Il faut la différencier d’une politique “territoriale”, c’est à dire d’une mobilisation des moyens au niveau d’un territoire. 

« Aujourd’hui les Maisons de l’Emploi apparaissent comme croisant ces deux approches. A la fois dans le cadre d’une impulsion nationale (la Loi de cohésion sociale et sa déclinaison en terme de charte et cahier des charges des Maisons de l’Emploi), la mise en place d’une politique territoriale impulsée par des collectivités locales, mais aussi avec la participation du service public de l’emploi (SPE), la prise en compte des objectifs de la territorialisation des politiques d’emploi. » 

Olivier Mazel brosse ensuite un historique des antécédents des maisons de l'emploi : 

« 1982 les Comités de Bassin d’Emploi

« Avec des territoires de projet, des acteurs locaux, des élus, des partenaires sociaux. L’objectif est la conduite d’une politique locale en faveur de l’emploi qui s’appuie sur un partenariat territorial comprenant des élus, des partenaires sociaux (salariés d’entreprise) et l’Etat qui donne son “label” (autorisation du Préfet qui donne son accord sur la mise en place du CBE). 

« 1988 le CFI (contrat Formation individualisé) Une première pour l’administration en charge de l’emploi : l’élaboration d’une politique territoriale de l ’emploi pour l’insertion des jeunes. Choix d’un territoire et pilotage, par un coordonnateur de zone (futur coordonnateur emploi formation) d’un diagnostic, d’un plan d’action

« 1993 les PLIE Les PLIE visent à mettre en cohérence, au niveau local, des acteurs et des interventions publiques en faveur de l’insertion professionnelle. 

« 1996 globalisation et territorialisation du SPE (Service Public de l’Emploi)

« 1999 la logique d’objectif de résultat Tout un début de réflexion sur cette logique d’objectif de résultat.

« 2005 les Maisons de l’Emploi Le cahier des charges des Maisons de l’Emploi précise bien leur objectif : il s’agit de mettre en synergie et de coordonner les moyens pour la conduite opérationnelle de l’action territoriale. » 

Pour le chercheur de la Dares, on retrouve bien les filiations autour de la mobilisation de partenaires  ; de l’action territoriale pour agir sur le marché du travail en faveur de l’accès et retour à l’emploi des demandeurs d’emploi mais aussi du développement de l’emploi et des créations d’emploi ; et des logiques d’objectifs, de résultats et d’évaluation. 

Olivier Mazel s’interroge ensuite sur la pertinence du maillage des Maisons de l’Emploi. 

« Le territoire de ces Maisons de l’Emploi labellisé, c’est le bassin d’emploi. La réalité est plus complexe car la superposition n’est pas parfaite entre bassin d’emploi et zone de la Maison de l ’Emploi. 

« En effet, quels que soient les critères qui servent à déterminer le périmètre d’un territoire, le choix n’est jamais totalement satisfaisant au regard de la cohérence socioéconomique. 

« Il n’y a jamais parfaitement de cohérence économique dans les territoires qui sont délimités, que ce soit du temps des CBE ou des Maisons de l’Emploi. 

« Il faut connaître les avantages et les limites de ces territoires et travailler dessus. 

« Deux questions se posent à propos des périmètres : 

  • La maille territoriale des Maisons de l’Emploi est-elle la plus pertinente pour la conduite d’une stratégie territoriale en faveur de l’emploi ? 
  • Les aires de recrutement, les aires de mobilité ne sont pas figées à l’intérieur d’un territoire. Rares sont les territoires où l’on trouve à la fois des besoins de main d’œuvre et les populations qui répondent à ces besoins. 
  • Où s’arrête le niveau de territoire, où s’élabore une stratégie du territoire, et où se met en œuvre une politique du territoire ? 
  • L’échelle du territoire est-elle la même, que ce soit pour faciliter l’accès du retour à l’emploi, le développement de l’emploi, la création d’entreprise ?

    De nombreuses politiques qui structurent l’emploi, s’organisent au delà de la Maison de l ’Emploi (exemple : les schémas de développement économique régionaux, les pôles de compétitivité). 

Le territoire devient alors un lieu de confrontation … au bon sens du terme, qui peut déboucher sur des partenariats. »

 Olivier Mazel est notamment l'auteur de "Les chômages"

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans opinions et discussions
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Emploi et création
  • Emploi et création
  • : maison de l'emploi maisons de l'emploi maisons de l'emploi et de la formation émergence d'entrepreneurs création d'activités développement local lutte contre l'exclusion emploi microcrédit microfinance création d'entreprises cohésion sociale accompagnement
  • Contact

Qui rédige ?

Ce site est conçu et animé par Benoit Willot.

Contact : benoitwillot@emploietcreation.info

Le site Emploi et création a été lancé en janvier 2005. 


Consulter Emploi et création depuis un téléphone portable

Le blog Emploi et création est compatible avec tous les téléphones du marché. Vous pouvez le consulter à l'adresse suivante :

Recherche

Documents

Documents à télécharger :


Le Cahier des charges 2009 des maisons de l’emploi (décembre 2009)

Les Modalités de financement des maisons de l’emploi (décret de décembre 2009)

Rapport du groupe de travail sur l’élaboration d’un nouveau cahier des charges pour le conventionnement des maisons de l’emploi  (Michel Thierry, IGAS, septembre 2009)


L’étude de la DARES : Les maisons de l'emploi conventionnées avant fin juillet 2007 (mars 2009)
Le rapport final de Jean-Paul Anciaux, député de Saône et Loire, sur l'évaluation des maisons de l'emploi (juin 2008)

Le rapport intermédiaire de Jean-Paul Anciaux, député de Saône et Loire, sur l'évaluation des maisons de l'emploi (janvier 2008) avec sa première annexe et sa deuxième annexe.
Le
rapport de Marie-Christine Dalloz, députée du Jura, sur les maisons de l'emploi (juin 2008)
La loi du 13 février 2008 sur la
réforme du service public de l'emploi

La carte des maisons de l'emploi en métropole en décembre 2008 (source : DGEFP, Dares)

L'annuaire des maisons de l'emploi (réalisé par le ministère de l'emploi, mars 2007) 

La liste des maisons de l’emploi labellisées et conventionnées (juin 2008, source DGEFP)

Texte Libre

Articles Récents