Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2006 3 13 /09 /septembre /2006 00:00

L’État a défini les grands projets qu’il souhaite inclure dans les contrats de plan qu’il négocie avec les régions pour las années 2007 à 2013. Les montants globaux sont sensiblement en retrait, puisque l’enveloppe globale sera de 10,5 milliards d’euros, à comparer avec un montant initialement prévu de 19,3 milliards d’euros pour la période 2000 – 2006.

Par thématique, l’évolution est contrastée. Ainsi, l’environnement voit les moyens qui lui sont affectés nettement renforcés. En revanche, selon les documents diffusés par la Délégation interministérielle à l'aménagement et à la compétitivité des territoires (Diact, ex-Datar), les ressources consacrées à l’emploi et à la formation baisseront, tant en valeur absolue qu’en part relative.

L’enveloppe consacrée à ces actions sera de 365,8 millions d’euros, à comparer avec une programmation de 811,4 pour la période précédente. En pourcentage, les prévisions 2007 – 2013 représentent 3,5% du total, contre 4,2% antérieurement.

Cependant, les projets en cours de discussion intègrent parfois la prise en compte des maisons de l'emploi. Je reprends ici le résumé qu’en fait la Diact pour deux régions dans sa présentation d’une quarantaine des 292 grands projets retenus pour les région de métropole et d’outre-mer (hors Corse).

« Provence Alpes Côte d'Azur : « Un territoire innovant, compétitif et créateur d’emplois » 

« La structuration et le renforcement de chacun des pôles de compétitivité de la région doivent être poursuivis (animation du pôle, propriété industrielle, communication interne et externe, participation aux programmes européens…). Plus globalement, l’émergence des réseaux d’entreprises sera soutenue. 

« L’amélioration de la professionnalisation et de la lisibilité des pôles d’enseignement supérieur et de recherche sera recherchée autour de thématiques et de grands projets fortement créateurs de valeur ajoutée (agrosciences à Avignon, sciences humaines à Aix – EGIM, sciences du vivant à Marseille, pôle mer à Toulon, nouveau schéma universitaire de l’aire toulonnaise intégrant le projet de création de l ’INP, STIC à Nice – Sophia Antipolis…) et sera accompagnée d’opérations immobilières de mise au standard international. Des projets de plates-formes mutualisées de recherche, sur le modèle de CIMPACA, seront développés. 

« Les investissements d’accompagnement des pôles, réseaux d’entreprises et territoires en mutation seront poursuivis. 

« Afin de favoriser l’accès et le retour à l’emploi, d’améliorer la qualification des actifs sur le marché du travail et de prévenir les différentes formes de discriminations sur le marché du travail, il est proposé de soutenir :  

-          les actions réalisées par les maisons de l’emploi, ainsi que par les structures d’observation et de veille ;  

-          le développement des compétences (GPEC, CEP, EDEC, parcours VAE…) ;  

-          la mutualisation de l’observation des filières et des territoires en mutation ;  

-          le soutien des branches professionnelles dans l’adaptation qualitative permanente des ressources humaines ;  

-          la modernisation du parc immobilier de l’AFPA.  

« L’adaptation et la modernisation de l’agriculture sera un axe important de ce grand projet afin d’améliorer la compétitivité de ce secteur.

 « Martinique : « Favoriser l’inclusion sociale par la formation et l’éducation » 

 « L’emploi et la qualification tiennent une place déterminante pour le développement économique et social de la région et la lutte contre l’exclusion sociale, et constituent des chantiers prioritaires notamment à l’égard de certains publics.

« Le grand projet pourra participer au financement d'actions visant à :

-          renforcer le dialogue social à tous les échelons dans le cadre des maisons de l’emploi et à travers les programmes de structures spécialisées (OREF CARIF ARACT) en vue du développement des compétences, d’une meilleure adéquation emploi/formation, de l’identification des domaines et des filières porteurs d’emplois ; 

-          financer les outils de la politique contractuelle en matière de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (engagement de développement des emplois et des compétences, contrats d’études prévisionnelles, aide au conseil) ainsi que la validation des acquis et de l’expérience pour accompagner les mutations économiques. Il sera notamment nécessaire de favoriser le développement de la formation des bénéficiaires de contrats d’avenir ; 

-          faciliter l’inclusion des jeunes à travers des projets dans le domaine de la lecture (médiathèque de Fort de France ) et de l’accès à l’art (école supérieure d’art).  

« Pour tenir compte de la situation particulière des DOM, des actions spécifiques en matière de formation de base et de lutte contre l’illettrisme pourront en outre être financées. » 

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans politique publique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Emploi et création
  • Emploi et création
  • : maison de l'emploi maisons de l'emploi maisons de l'emploi et de la formation émergence d'entrepreneurs création d'activités développement local lutte contre l'exclusion emploi microcrédit microfinance création d'entreprises cohésion sociale accompagnement
  • Contact

Qui rédige ?

Ce site est conçu et animé par Benoit Willot.

Contact : benoitwillot@emploietcreation.info

Le site Emploi et création a été lancé en janvier 2005. 


Consulter Emploi et création depuis un téléphone portable

Le blog Emploi et création est compatible avec tous les téléphones du marché. Vous pouvez le consulter à l'adresse suivante :

Recherche

Documents

Documents à télécharger :


Le Cahier des charges 2009 des maisons de l’emploi (décembre 2009)

Les Modalités de financement des maisons de l’emploi (décret de décembre 2009)

Rapport du groupe de travail sur l’élaboration d’un nouveau cahier des charges pour le conventionnement des maisons de l’emploi  (Michel Thierry, IGAS, septembre 2009)


L’étude de la DARES : Les maisons de l'emploi conventionnées avant fin juillet 2007 (mars 2009)
Le rapport final de Jean-Paul Anciaux, député de Saône et Loire, sur l'évaluation des maisons de l'emploi (juin 2008)

Le rapport intermédiaire de Jean-Paul Anciaux, député de Saône et Loire, sur l'évaluation des maisons de l'emploi (janvier 2008) avec sa première annexe et sa deuxième annexe.
Le
rapport de Marie-Christine Dalloz, députée du Jura, sur les maisons de l'emploi (juin 2008)
La loi du 13 février 2008 sur la
réforme du service public de l'emploi

La carte des maisons de l'emploi en métropole en décembre 2008 (source : DGEFP, Dares)

L'annuaire des maisons de l'emploi (réalisé par le ministère de l'emploi, mars 2007) 

La liste des maisons de l’emploi labellisées et conventionnées (juin 2008, source DGEFP)

Texte Libre

Articles Récents