Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2009 5 24 /07 /juillet /2009 00:05

On sait que les chambres de métiers et de l’artisanat (CMA) ont souvent dénoncé le statut de l'auto-entrepreneur.

La CMA du Finistère a cherché à chiffrer l’impact de ce nouveau statut estimant qu’elle provoque une baisse d’un tiers du nombre d’artisans inscrits. Le quotidien régional Le Télégramme (17/06/2009) rend compte des chiffres et des interrogations ou indignations des responsables de l’artisanat.

Au 31 mai 2009, 639 auto-entrepreneurs se sont enregistrés dans le Finistère. Dans le même temps, le nombre d'inscrits au Stage préalable à l'installation (SPI) a baissé de 435 en 2008 à 313 en 2009 (-28%), le nombre d'inscrits au registre des métiers est passé à 465 en 2009 contre 669 sur la même période en 2008 (-33,5%).

La baisse du nombre d’inscrits aux Stages préalables à l'installation a également un impact économique. Leur coût est variable, la CMA du Finistère affichant un tarif de 295 € ; sur les cinq premiers mois de l’année, on constate donc 36 000 euros de recettes en moins pour l’activité de formation de la CMA.

La baisse du nombre d’inscriptions au registre des métiers a également un poids économique non négligeable, les frais étant généralement supérieurs à 220€ par nouvel artisan (je ne connais pas le tarif finistérien). L’impact serait donc ici une baisse de recette de l’ordre de 45 000 euros.

Mais Yannick Le Moigne, chef du service économique de la CMA 29 remarque que « dans le même temps, de plus en plus de gens viennent nous voir. Les auto-entrepreneurs sont extrêmement demandeurs d'information, car ils n'en ont pas. »

Selon Le Télégramme, lors de l’assemblée générale de la CMA du Finistère, le 12 juin 2009, des critiques très dures ont été formulées : du « black déguisé », la « mort de toutes les entreprises structurées », « concurrence déloyale, intolérable», « retour en arrière incroyable ». Une motion, votée à l'unanimité par les adhérents consulaires invite « le gouvernement à reconsidérer un statut qui constitue une mauvaise réponse à un problème réel, qui concourt à déstabiliser les entreprises artisanales, à nuire à l'image des professions et à tromper les consommateurs ». Dans une autre délibération, la CMA, présidée par Michel Guéguen, stipule que « les auto-entrepreneurs ne peuvent se prévaloir, en aucune manière, ni de près ni de loin, de la qualité d'artisan et du titre de maître artisan».

Pour Albert Quénet, secrétaire national de la Capeb (première fédération des artisans du bâtiment), « il est extrêmement dangereux de faire croire à des gens qu'ils peuvent s'installer avec le minimum, c'est le début de la précarité. »

La CMA du Finistère constate également une forte augmentation des radiations, +22%, dont 73 liquidations judiciaires, contre 24 en 2008.

Nous reviendrons dans un prochain article sur un cas particulier, mais illustrant un artisan s’estimant victime du statut de l’auto-entrepreneur.

 Michel Guéguen, président de la CMA du Finistère

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans auto-entrepreneurs
commenter cet article

commentaires

Masson 24/07/2009 20:41

Bonjour à vous.il est vrais que l'auto-entrepreneur peut faire du mal au artisans.Moi j'ai repris une activité en mars 2009 en temps qu auto-entrepreneur, et je suis en démarche pour prendre une carte à ma chambre des métiers qui est en haute savoie.donc je reste persuadé que si la persone est honnete, il peut sens sortir, et ne tombe pas dans la precarité comme vous le dite.juste une question. vous ne croyez pas aussi que le system des chambre des métiers, (stage de getion) est un peut dépacé!! car tous le monde le sais vous ne pouvez pas être sur les chantiers et faire tous ce qui est administratif, donc 98 % des artisant on un comptable.merci d avoir pris le temps de me lire

Présentation

  • : Emploi et création
  • Emploi et création
  • : maison de l'emploi maisons de l'emploi maisons de l'emploi et de la formation émergence d'entrepreneurs création d'activités développement local lutte contre l'exclusion emploi microcrédit microfinance création d'entreprises cohésion sociale accompagnement
  • Contact

Qui rédige ?

Ce site est conçu et animé par Benoit Willot.

Contact : benoitwillot@emploietcreation.info

Le site Emploi et création a été lancé en janvier 2005. 


Consulter Emploi et création depuis un téléphone portable

Le blog Emploi et création est compatible avec tous les téléphones du marché. Vous pouvez le consulter à l'adresse suivante :

Recherche

Documents

Documents à télécharger :


Le Cahier des charges 2009 des maisons de l’emploi (décembre 2009)

Les Modalités de financement des maisons de l’emploi (décret de décembre 2009)

Rapport du groupe de travail sur l’élaboration d’un nouveau cahier des charges pour le conventionnement des maisons de l’emploi  (Michel Thierry, IGAS, septembre 2009)


L’étude de la DARES : Les maisons de l'emploi conventionnées avant fin juillet 2007 (mars 2009)
Le rapport final de Jean-Paul Anciaux, député de Saône et Loire, sur l'évaluation des maisons de l'emploi (juin 2008)

Le rapport intermédiaire de Jean-Paul Anciaux, député de Saône et Loire, sur l'évaluation des maisons de l'emploi (janvier 2008) avec sa première annexe et sa deuxième annexe.
Le
rapport de Marie-Christine Dalloz, députée du Jura, sur les maisons de l'emploi (juin 2008)
La loi du 13 février 2008 sur la
réforme du service public de l'emploi

La carte des maisons de l'emploi en métropole en décembre 2008 (source : DGEFP, Dares)

L'annuaire des maisons de l'emploi (réalisé par le ministère de l'emploi, mars 2007) 

La liste des maisons de l’emploi labellisées et conventionnées (juin 2008, source DGEFP)

Texte Libre

Articles Récents