Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2006 2 09 /05 /mai /2006 00:00

Alors qu'il vient de fêter ses 20 ans, avec un colloque organisé du 20 au 22 avril à Clermont-Ferrand, le Mouvement national des chômeurs et précaires (MNCP) se positionne aujourd'hui comme une force de représentation des chômeurs en France, notamment légitimée par la signature, le 20 mai 2005, d'une nouvelle convention pluriannuelle d'objectifs avec le ministère de l'Emploi et de la Cohésion sociale.

Cette reconnaissance permet notamment à l'association de participer, à titre expérimental, à la mise en place de cinq des nouvelles maisons de l'emploi, créées sur le territoire dans le cadre du plan de cohésion sociale de Jean-Louis Borloo. Cette présence ne va pourtant pas de soi, puisque cette expérimentation n'est effective qu'à Boulogne-sur-Mer, les autres sites (Toulouse, Vannes, Le Mans et Montpellier) étant confrontés au blocage des Assedic locales, qui refusent la participation du MNCP.

Le mouvement souhaite se structurer de manière plus juridique, afin d'être reconnu comme un interlocuteur à part entière, et comme un partenaire, par les différentes instances au niveau régional, comme l'ANPE, les Assedic ou encore le conseil régional.

Le Mouvement national des chômeurs et précaires s’est rapproché de collectifs et associations de salariés, touchés par des plans de restructuration, dans de grandes entreprises telles que Metaleurop (avec Coeurs de fondeurs) ou Moulinex (avec APIC MX).

Créé en 1986, par celui qui restera son président jusqu'en 1992, Maurice Pagat (fondateur du premier syndicat de chômeurs en 1982), le Mouvement national des chômeurs et précaires fédère, aujourd'hui, 40 associations locales, soit 93 salariés (plus trois à son siège parisien). Il est présidé aujourd’hui par Jean-François Yon.

Représenté dans 17 régions, il revendique 6 000 adhérents, et enregistre 100 000 passages de chômeurs par an dans ses associations (soit 8 000 par mois en moyenne). Trois coordinations régionales se sont organisées au sein de l'organisation (MNCP Nord-Pas-de-Calais, coordination régionale Midi-Pyrénées et coordination Ile-de-France). Une quinzaine de structures annexes d'économie solidaire ont, enfin, créé plus de 470 emplois à l'heure actuelle.

Il existe d'autres associations de défense des droits des demandeurs d'emploi, comme Agir contre le chômage ! (AC !), l'Association pour l'emploi, l'information et la solidarité (APEIS) ou la CGT Chômeurs.

 les administrateurs du MNCP

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans demandeurs emploi
commenter cet article

commentaires

Pénélope 10/05/2006 08:49

Puis-je me permettre d'enrichir cette information ?
q        Rappelons qu'au niveau européen, le MNCP est adhérent des « Marches européennes contre le chômage » et de l’ENU (European Network of unemployed).

q     Il a été décidé la mise en place d’une structure fédérant les associations de salariés touchés par les plans de restructuration.

q       La défense des minima sociaux, des retraites ou du droit au logement des plus précaires reste le chantier mobilisateur du MNCP, mais le mouvement s'investit aussi de plus en plus dans le champ de l'économie solidaire.

q    Maguy Lalizel, Présidente d'APIC Mx, a été élue Secrétaire adjointe du Bureau national du MNCP lors de l'AG de Clermont Ferrand.
Lors du Conseil d'administration du 19 mai prochain, le MNCP se prononcera sur la question de sa participation aux instances de l'UNEDIC, soit en tant que membre consultatif, soit en tant que membre délibératif.  A suivre donc ...
Nadine Cottet, Secrétaire d'APIC Mx.

Benoit Willot 10/05/2006 14:38

à Paris et dans le Nord, le MNCP a été très impliqué dans la mise en place de plans d'économie solidaire. L'association Avenir, à Toulouse, est une des pionnières dans l'appui à l'émergence d'entrepreneurs ; elle intervient notamment dans le quartier d'Empalot (dans le cadre du dispositif Empalot, Initiative et Création). Avenir (Nouvelle Maison des chômeurs) porte également une Balise, avec une présence dans plusieurs maisons de l'emploi de l'agglomération (Balma, Cugnaux).

Présentation

  • : Emploi et création
  • Emploi et création
  • : maison de l'emploi maisons de l'emploi maisons de l'emploi et de la formation émergence d'entrepreneurs création d'activités développement local lutte contre l'exclusion emploi microcrédit microfinance création d'entreprises cohésion sociale accompagnement
  • Contact

Qui rédige ?

Ce site est conçu et animé par Benoit Willot.

Contact : benoitwillot@emploietcreation.info

Le site Emploi et création a été lancé en janvier 2005. 


Consulter Emploi et création depuis un téléphone portable

Le blog Emploi et création est compatible avec tous les téléphones du marché. Vous pouvez le consulter à l'adresse suivante :

Recherche

Documents

Documents à télécharger :


Le Cahier des charges 2009 des maisons de l’emploi (décembre 2009)

Les Modalités de financement des maisons de l’emploi (décret de décembre 2009)

Rapport du groupe de travail sur l’élaboration d’un nouveau cahier des charges pour le conventionnement des maisons de l’emploi  (Michel Thierry, IGAS, septembre 2009)


L’étude de la DARES : Les maisons de l'emploi conventionnées avant fin juillet 2007 (mars 2009)
Le rapport final de Jean-Paul Anciaux, député de Saône et Loire, sur l'évaluation des maisons de l'emploi (juin 2008)

Le rapport intermédiaire de Jean-Paul Anciaux, député de Saône et Loire, sur l'évaluation des maisons de l'emploi (janvier 2008) avec sa première annexe et sa deuxième annexe.
Le
rapport de Marie-Christine Dalloz, députée du Jura, sur les maisons de l'emploi (juin 2008)
La loi du 13 février 2008 sur la
réforme du service public de l'emploi

La carte des maisons de l'emploi en métropole en décembre 2008 (source : DGEFP, Dares)

L'annuaire des maisons de l'emploi (réalisé par le ministère de l'emploi, mars 2007) 

La liste des maisons de l’emploi labellisées et conventionnées (juin 2008, source DGEFP)

Texte Libre

Articles Récents