Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2008 5 03 /10 /octobre /2008 00:05

Parce qu’on rural, on n’est pas forcément allergique aux technologies, aux innovations ou au débat d’idées. C’est souvent même le contraire. La maison de l'emploi du pays de Caux maritime, sise à Yerville (Seine maritime) a déjà pris, malgré sa petite équipe, de très nombreuses initiatives. Elle revendique être « une maison de l'emploi imaginative, qui s'invente chemin faisant ».

Avec Mairie Conseil, une filiale de la Caisse des dépôts, elle a décidé de proposer à ceux que çà intéresse de faire un bout de chemin ensemble et de partager son expérience au cours d’une conférence téléphonique.

Alfred Trassy-Paillogues, député maire d’Yerville (Ump) et président de la Maison de l'Emploi et Dimitri Egloff, directeur témoigneront le mardi 7 octobre 2008 de 11h à midi et répondront aux questions des participants à l’échange.

Les inscriptions à la conférence peuvent se faire en ligne en cliquant sur le lien suivant :

Présentation de la maison de l’emploi

Voici la présentation faite par Mairie Conseil de la maison de l’emploi

« La Maison de l'Emploi, association labellisée en décembre 2005, a réellement commencé son activité en septembre 2006. Elle réunit les cinq communautés de commune du pays du Plateau de Caux (109 communes et 63 800 habitants). 

« Son objectif est de dégripper les obstacles entravant l'accès ou le retour à l'emploi, par des actions simples et pragmatiques, sans se substituer au service public de l'emploi. Elle se bat contre la complexité du système ; sa plus-value est le contact direct avec les demandeurs d'emploi (plus de 700 reçus en 2 ans) et des actions à la carte.

« Elle s’appuie sur un large partenariat (services publics de l’emploi, Fondations, entreprises dont celles d’insertion, agences d’intérim, La Poste, France Télécom...) et une petite équipe : un directeur et une assistante, conseillère en économie sociale et familiale.

« La Maison de l’Emploi propose un fonds de secours pour dépanner sur des petits frais (achat d’une veste, déplacement ponctuel...), la location de véhicule sans permis, des bornes d’accès aux informations et aux démarches liées à l’emploi, des formations courtes sur des métiers en manque de personnel avec un engagement de contrat dans les 9 mois, un numéro vert mettant en lien l’offre et la demande de services à la personne....

« Dernier projet en date : les microcrédits sociaux (300 et 5000 euros remboursables en 6 à 48 mois, sans frais de dossier et un faible  taux) grâce à un conventionnement avec la Caisse des Dépôts gestionnaire du Fonds de cohésion sociale et la Banque postale. Ils permettent de s'équiper en informatique, réparer ou acquérir une voiture, compléter une formation....  L’assistante est chargée de l'accompagnement social et établit une fiche de liaison avec l’ANPE, les missions locales, les associations de service à la personne, d'insertion, etc.), chacun gardant ses compétences. Les dossiers sont pré-examinés rapidement, une réponse définitive accordée sous trois semaines. Sur vingt et une demandes, cinq dossiers ont été déposés dont trois ont reçu un avis favorable.

« Le financement de la Maison de l’Emploi est assuré à 67% par l'Etat, complété par la participation des communautés de communes, du Fonds social européen et de financements privés. Le budget de fonctionnement était de 156 000 euros en 2007.

« L'objectif était de réduire de 300 le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie 1 recensés sur le territoire en deux ans. Et c’est chose faite puisqu’ils sont 1538 (juin 2008) contre 1963 (septembre 2006) recensés, soit une baisse de 21% représentant 425 demandeurs d’emploi. Certes, il n’y a pas que des CDI mais beaucoup ont repris espoir, se sont réinscrit à l'ANPE. »

 

Alfred Trassy-Paillogues, député maire d’Yerville et Dimitri Egloff, directeur de la maison de l’emploi du plateau de Caux maritime

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Rencontres et débats
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Emploi et création
  • Emploi et création
  • : maison de l'emploi maisons de l'emploi maisons de l'emploi et de la formation émergence d'entrepreneurs création d'activités développement local lutte contre l'exclusion emploi microcrédit microfinance création d'entreprises cohésion sociale accompagnement
  • Contact

Qui rédige ?

Ce site est conçu et animé par Benoit Willot.

Contact : benoitwillot@emploietcreation.info

Le site Emploi et création a été lancé en janvier 2005. 


Consulter Emploi et création depuis un téléphone portable

Le blog Emploi et création est compatible avec tous les téléphones du marché. Vous pouvez le consulter à l'adresse suivante :

Recherche

Documents

Documents à télécharger :


Le Cahier des charges 2009 des maisons de l’emploi (décembre 2009)

Les Modalités de financement des maisons de l’emploi (décret de décembre 2009)

Rapport du groupe de travail sur l’élaboration d’un nouveau cahier des charges pour le conventionnement des maisons de l’emploi  (Michel Thierry, IGAS, septembre 2009)


L’étude de la DARES : Les maisons de l'emploi conventionnées avant fin juillet 2007 (mars 2009)
Le rapport final de Jean-Paul Anciaux, député de Saône et Loire, sur l'évaluation des maisons de l'emploi (juin 2008)

Le rapport intermédiaire de Jean-Paul Anciaux, député de Saône et Loire, sur l'évaluation des maisons de l'emploi (janvier 2008) avec sa première annexe et sa deuxième annexe.
Le
rapport de Marie-Christine Dalloz, députée du Jura, sur les maisons de l'emploi (juin 2008)
La loi du 13 février 2008 sur la
réforme du service public de l'emploi

La carte des maisons de l'emploi en métropole en décembre 2008 (source : DGEFP, Dares)

L'annuaire des maisons de l'emploi (réalisé par le ministère de l'emploi, mars 2007) 

La liste des maisons de l’emploi labellisées et conventionnées (juin 2008, source DGEFP)

Texte Libre

Articles Récents