Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2008 7 30 /11 /novembre /2008 00:05

La couverture territoriale des maisons de l'emploi est un des enjeux, présents déjà dans la loi de cohésion sociale de 2005. Ce sera à coup une des questions clés du nouveau dispositif issu de la loi sur la réforme du service public de l’emploi du 13 février 2008.

C’est pourquoi il m’apparaît intéressant de regarder ce qui se passe à l’échelle d’un territoire.

Le département des Hauts de Seine (Île de France) compte 1 500 000 habitants et 17 agences locales Anpe. Selon les ratios de la loi de cohésion sociale, il aurait donc dû compter en principe 6 ou 7 maisons de l'emploi en application des principes généraux (une maison de l'emploi pour 3 agences Anpe et une pour environ 200 000 habitants). L’application des règles devait également conduire à ce que chaque maison de l'emploi couvre plusieurs communes et que, à terme, tout le territoire soit couvert.

En réalité, 6 maisons de l'emploi ont obtenu le label au titre du plan de cohésion sociale. Deux projets supplémentaires étaient en cours de montage, au moment du gel de la labellisation des maisons de l'emploi en 2007.

Suivant les schémas élaborés en 2007, deux des 36 communes (Montrouge et Châtillon) n’étaient pas couvertes par un projet de maison de l'emploi. Bien qu’enclavées au sein du territoire du projet Sud de Seine, les deux villes voulaient s’en démarquer, sans doute pour des raisons politiques.

Dans les regroupements existants, on remarque que la MEF de Nanterre ne couvre qu’une seule commune.

La plupart des territoires n’ont qu’un rapport extrêmement lointain avec la notion de bassin d’emploi, il est vrai très complexe à identifier au sein du continuum de l’agglomération parisienne.

Enfin, on peut aussi regarder avec curiosité les noms desdites maisons de l'emploi. Sur les 8 créées ou en projet, 6 déclinent le mot « Seine » non sans une certaine inventivité : Cœur, Arc, Val, Rives, Boucles, Sud… Au total, on remarquera qu’un tel usage répétitif, souvent calqué sur des regroupements intercommunaux, ne facilite guère l’identification précise des structures et de leurs territoires.

Les Hauts de Seine comptent six intercommunalités. La seule communauté de communes correspond aux deux villes non couvertes. La zone du projet des Boucles de la Seine n’est pas en intercommunalité, et c’est le cas également de Nanterre et Rueil-Malmaison. Cette dernière ville, qui était la seule à disposer d’une maison de l'emploi avant la loi de cohésion sociale, s’est attaché les villes de la communauté d’agglomération Cœur de Seine en élargissant son périmètre.

Enfin, le secteur des Hauts de Bièvre couvre aussi deux villes de l’Essonne.

Les maisons de l'emploi labellisées :

Maison de l'emploi Cœur de Seine (Rueil-Malmaison, 11 mai 2005)

Maison de l'emploi et de la formation (Nanterre, 11 mai 2005)

Maison des entreprises et de l'emploi des Hauts de Bièvre (Châtenay-Malabry, 15 novembre 2005)

Maison de l'emploi Arc de Seine (Issy-les-Moulineaux, 15 novembre 2005)

Maison de l'emploi du Val de Seine (Boulogne-Billancourt, 4 juillet 2006)

Maison de l'emploi des Rives de Seine (Courbevoie, 4 juillet 2006)

Les projets de maisons de l'emploi :

Boucles de la Seine (Gennevilliers)

Sud de Seine (Clamart)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Emploi et création
  • Emploi et création
  • : maison de l'emploi maisons de l'emploi maisons de l'emploi et de la formation émergence d'entrepreneurs création d'activités développement local lutte contre l'exclusion emploi microcrédit microfinance création d'entreprises cohésion sociale accompagnement
  • Contact

Qui rédige ?

Ce site est conçu et animé par Benoit Willot.

Contact : benoitwillot@emploietcreation.info

Le site Emploi et création a été lancé en janvier 2005. 


Consulter Emploi et création depuis un téléphone portable

Le blog Emploi et création est compatible avec tous les téléphones du marché. Vous pouvez le consulter à l'adresse suivante :

Recherche

Documents

Documents à télécharger :


Le Cahier des charges 2009 des maisons de l’emploi (décembre 2009)

Les Modalités de financement des maisons de l’emploi (décret de décembre 2009)

Rapport du groupe de travail sur l’élaboration d’un nouveau cahier des charges pour le conventionnement des maisons de l’emploi  (Michel Thierry, IGAS, septembre 2009)


L’étude de la DARES : Les maisons de l'emploi conventionnées avant fin juillet 2007 (mars 2009)
Le rapport final de Jean-Paul Anciaux, député de Saône et Loire, sur l'évaluation des maisons de l'emploi (juin 2008)

Le rapport intermédiaire de Jean-Paul Anciaux, député de Saône et Loire, sur l'évaluation des maisons de l'emploi (janvier 2008) avec sa première annexe et sa deuxième annexe.
Le
rapport de Marie-Christine Dalloz, députée du Jura, sur les maisons de l'emploi (juin 2008)
La loi du 13 février 2008 sur la
réforme du service public de l'emploi

La carte des maisons de l'emploi en métropole en décembre 2008 (source : DGEFP, Dares)

L'annuaire des maisons de l'emploi (réalisé par le ministère de l'emploi, mars 2007) 

La liste des maisons de l’emploi labellisées et conventionnées (juin 2008, source DGEFP)

Texte Libre

Articles Récents