Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2008 2 08 /04 /avril /2008 00:04

Le Groupement des innovateurs pour l’emploi (Groupie), fondé en 2007, a réuni 300 participants dans un hôte de Disneyland Paris pour sa première manifestation publique, le 3 avril 2008 sur le thème de la « mobilisation territoriale des entreprises pour l'emploi. »

La labellisation avait le label du Grenelle de l’insertion. On trouvera quelques échos sur le site de Michel Abhervé, professeur associé à l’université de Marne-la-Vallée, qui suit le Grenelle de l’insertion pour le syndicat des employeurs de l’économie sociale, Usgeres, sur un blog.

Voici aussi quelques unes des phrases clés que j’ai relevées lors de cette journée.

Thierry du Bouëtiez, directeur général adjoint des services du conseil général de Seine et Marne et président de Groupie a expliqué qu’il voulait « faire avancer le schimlblick », c’est à dire que les politiques d’insertion permettent effectivement d’insérer dans l’emploi.

François Perrussot, conseiller général et président Initiatives 77 a affirmé qu’il souhaitait aussi rapprocher l'entreprise du monde de l'insertion et Daniel Dreux, vice-président de Disneyland Paris a montré un exemple, un chantier d'insertion monté par son entreprise avec Initiatives 77.

Mathieu Angotti, chercheur au Credoc, a rendu compte de l’enquête auprès des entreprises menée sur l’insertion. Il souligne le paradoxe des bienfaiteurs (on en retire quelque chose) et les motivations de l'entreprise : recruter, rencontrer pour faire des affaires, donner une bonne image, innover en regardant ce qui se passe. L’objectif de telles actions dans une entreprises peuvent être de deux ordres : caritatif (aller vers, sous-traiter, financer) ou intégratif (accueillir, recruter). Le site de Groupie diffusera ultérieurement cette étude.

La table-ronde finale s’interrogeait : « vers un label qualité entreprise insérante ? »

Julien Damon, professeur à l’Institut d’études politiques de Paris et animateur des échanges du Grenelle de l’insertion a postulé qu’il fallait « sortir du bidouillage », qu’il y avait besoin d'un ensemblier, citant les Plie ou (de préférence) les maisons de l’emploi. Il a proposé d’abandonner les dispositifs pour les parcours.

Vincent Eblé, président du conseil général de Seine et Marne a témoigné que son département a expérimenté des clauses d'insertion non contraignantes, mais que çà n'a pas bien marché, c’est pourquoi le conseil général s’oriente, après dialogue avec les professionnels, vers des règles plus contraignantes dans ses marchés.

Le représentant du Medef d’Île de France, Jérôme Dubus, a plaidé pour un label développement durable, incluant la notion d’insertion. Il a rappelé – à l’intention des pouvoir publics – que « les entreprises n'ont jamais demandé des contrats aidés », et que les partenaires sociaux ne sont pas consultés lors du lancement de ceux-ci.

Le représentant de la Cgpme, M. Jamet, s’est inquiété de ce qu’un label pour les grandes entreprises risquerait decrédibiliser encore plus les Pme.

Pour Philippe Lengrand, Cfdt il s’agit d’arriver à des droits accessibles à tous. Pour cela, il faudra placer l'action syndicale sur le champ de la prévention dans l'entreprise.

Le Haut commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté, Martin Hirsch, s’est inquiété qu’il n’y ait que 10 000 contrats de professionnalisations utilisés par des adultes. Il a souhaité une réorientation des aides à l'emploi, estimant les aides au secteur marchand déclenchaient pour 80% d’entre elles un effet d'aubaine pour des embauches qui auraient eu lieu de toute façon, tandis que dans le secteur non marchand on avait 80% de non retour à l'emploi.

Thierry du Bouëtiez a conclu en proposant de revoir complètement l'accompagnement tout en appelant à « une mobilisation citoyenne. »

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans réseaux d'aide à l'emploi
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Emploi et création
  • Emploi et création
  • : maison de l'emploi maisons de l'emploi maisons de l'emploi et de la formation émergence d'entrepreneurs création d'activités développement local lutte contre l'exclusion emploi microcrédit microfinance création d'entreprises cohésion sociale accompagnement
  • Contact

Qui rédige ?

Ce site est conçu et animé par Benoit Willot.

Contact : benoitwillot@emploietcreation.info

Le site Emploi et création a été lancé en janvier 2005. 


Consulter Emploi et création depuis un téléphone portable

Le blog Emploi et création est compatible avec tous les téléphones du marché. Vous pouvez le consulter à l'adresse suivante :

Recherche

Documents

Documents à télécharger :


Le Cahier des charges 2009 des maisons de l’emploi (décembre 2009)

Les Modalités de financement des maisons de l’emploi (décret de décembre 2009)

Rapport du groupe de travail sur l’élaboration d’un nouveau cahier des charges pour le conventionnement des maisons de l’emploi  (Michel Thierry, IGAS, septembre 2009)


L’étude de la DARES : Les maisons de l'emploi conventionnées avant fin juillet 2007 (mars 2009)
Le rapport final de Jean-Paul Anciaux, député de Saône et Loire, sur l'évaluation des maisons de l'emploi (juin 2008)

Le rapport intermédiaire de Jean-Paul Anciaux, député de Saône et Loire, sur l'évaluation des maisons de l'emploi (janvier 2008) avec sa première annexe et sa deuxième annexe.
Le
rapport de Marie-Christine Dalloz, députée du Jura, sur les maisons de l'emploi (juin 2008)
La loi du 13 février 2008 sur la
réforme du service public de l'emploi

La carte des maisons de l'emploi en métropole en décembre 2008 (source : DGEFP, Dares)

L'annuaire des maisons de l'emploi (réalisé par le ministère de l'emploi, mars 2007) 

La liste des maisons de l’emploi labellisées et conventionnées (juin 2008, source DGEFP)

Texte Libre

Articles Récents