Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2005 4 24 /11 /novembre /2005 08:00

Le Premier ministre, accompagné de Christian Jacob, ministre de la Fonction publique et François Loos, ministre délégué à l’Industrie s’est rendu à Strasbourg vendredi 18 novembre. L’objectif principal était l’inauguration de la Maison de la région Alsace. Mais Dominique de Villepin en a profité pour se faire présenter l’opération "Pôle d’excellence", action éducative en direction des Zones d’éducation prioritaire.

Il a également organisé un déjeuner au restaurant La Baggersee avec des responsables associatifs et des étudiants issus de Zones d’éducation prioritaire. Salim Bouchareb était parmi eux.

 

Salim est agent d’amorçage à Strasbourg. Il intervient dans les quartiers Haute Pierre et Neuhof, pour faciliter l’émergence d’entrepreneurs et la création d’activité. Au premier ministre, il a dit combien il y avait de créativité nichée au cœur de ces quartiers, citant en exemple les « talents des cités » qu’il a pu détecter.

Le programme Service d'amorçage de projets dans les quartiers a été lancé par la Caisse des dépôts et consignations et la Délégation interministérielle à la Ville, avec 4 réseaux d’appui à la création d'entreprises (Adie, France Active, FIR, Boutiques de gestion). Cime en assure l’animation nationale. Environ 3.500 projets ont pu ainsi émerger dans 33 quartiers grâce à ce réseau d’intervenants, qui se situe au cœur des quartiers.

Salim Bouchareb Salim Bouchareb, agent d'amorçage à Strasbourg

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Quartiers
commenter cet article

commentaires

assocition bounif defavorisé 23/08/2009 00:36

mr bouchareb,nous sommes une association situés en algerie qui oeuvre pour la survie des n.i.f.s. afin de leur rendre leur dignité et fierté qu' il ont perdu avec la vie .......nous souhaiterions etre mis en contact avec mr salim bouchareb afin qu'il nous aide car il est le seul a pouvoir nous aider. merci mr salim bouchareb on est fier....

Salim Bouchareb - SAP Strasbourg 16/02/2006 11:37

Bonjour,
1. Dans les quartiers prioritaires, la majorité des actions menées font suite à un diagnostic précis dont les paramètres sont les suivants :
exemple :





-         Définition du territoire
 




 





-                     Histoire
 



Qq lignes
 





-                     Géographie
 



Une carte
 





-                     Transports et déplacements (tous types)
 



Qq lignes
 





-                     Habitat
 



Carte et qq lignes
 





-                     Données sociales et de l’emploi : caractéristiques des habitants (âge, sexe, nationalité, niveau de formation, activité, lieu de travail….)
 



Données du RGP 99
 





-         Acteurs qui interviennent sur le territoire 
 



Qq lignes par acteur et localisation sur un plan
 





-                     Politiques et administratifs (notamment services publics de proximité)
 




 





-                     Sociaux
 




 





-                     Formation (écoles, collèges, lycée, organismes de formation)
 




 





-                     Culturels
 




 





-                     Economiques
 




 





-                     Financiers
 




 





-         Relais et prescripteurs en matière de création :
 



Qq lignes par acteur et localisation sur un plan
 





-                     ANPE et ML
 




 





-                     Relais communaux
 




 





-                     Relais sociaux…
 




 





-         Tissu économique du territoire
 




 





-                     caractéristiques de l’activité : typologie des entreprises et des emplois
 



Statistiques si elles existent ou principales entreprises
 





-                     évolution (grandes évolutions, disparitions d’activité et données statistiques)
 



Qq lignes
 





-                     activités commerciales et de services sous-représentées
 



Qq lignes
 





-                     développement de nouvelles activités
 



Qq lignes
 





-                     éléments de repérage de l’activité informelle
 



Qq lignes
 






 




 





-         Grands projets en gestation (aménagement, culturel, sportif, …) susceptibles d’avoir des effets d’entraînement
 



Qq lignes




-         Dispositifs existants en matière d’accompagnement d’activité :
 



Une page par structure avec des éléments de rapport d’activité
 





-                     Accompagnement
 




 





-                     Financement
 




 





-                     Système d’information, d’orientation et de suivi des porteurs de projets
 




 





-                     Locaux : locaux vacants, locaux d’accueil (couveuse, pépinière, centres d’affaires…)
 




 







voici un petit extrait du métier :







 

REFERENTIEL METIER DES AGENTS D’AMORCAGE DE PROJETS
 


 


 


1. LE CONTEXTE PROFESSIONNEL
 



 

Les objectifs de la mission :
 


 

Extrait du préambule de l’appel à candidature 2004 de
la C.D
.C. et
la D.I
.V.:
 


 

« Pour donner au potentiel de création des quartiers toutes ses chances de contribuer
 

positivement au développement économique de l'agglomération,
la Caisse
des dépôts et
 

consignations et
la Délégation
interministérielle à la ville, en partenariat avec les réseaux
 

d'accompagnement et de financement de la création d'entreprises (ADIE, FA, FIR, RBG) décident de promouvoir et de soutenir la mise en place ou l'adaptation, au sein des quartiers de la politique de la ville, de services capables, par une action de proximité, de :
 

- sensibiliser la population et les acteurs des quartiers à la création d'entreprises ;
 

- susciter et accompagner, le plus en amont possible, l'émergence de projets de
 

création d'entreprises ;
 

- mettre les porteurs de projets en relation avec l'offre d'accompagnement et de financement adaptée à leurs besoins ;
 

- inciter les porteurs de projets à s'inscrire dans la dynamique de rénovation urbaine du quartier. »
 


 

Une action de proximité capable aussi de mobiliser les acteurs de proximité du quartier, ainsi que les acteurs des réseaux d’accompagnement, de susciter entre eux des coopérations nouvelles et durables au service des porteurs de projets.
 


 

Amorcer c ’est quoi ?
 


 

C’est permettre à des personnes ayant envie d'entreprendre, de franchir le premier pas en énonçant clairement un projet, à valider par la suite au contact des réseaux d’appui à la création d’activité.
 


 


 

Cela suppose que :
 

- Les hypothèses de base du projet sont identifiées.
 

AbdelmajidBALHADJ 12/02/2006 02:45

Bonjour M.Salim BOUCHAREB;
Jai le plaisir de vous demander de bien vouloir m'eclairer sur les AGR qui peuvent etre reussies dans les qurtiers pauvres et delaisses.
Je porte a votre connaissance que je suis un agent d'action social oeuvrant dans le domaine de lutte contre l'exclusion sociale a Fes au Maroc.
Merci par avance

stinus sébastien 19/01/2006 11:41

bonjour,
Je cherche les coordonnées de Salim Bouchareb, car suite à un de nos articles http://elsassexpat.blogs.com/weblog/2006/01/les_sans_tlphon.html une personne cherche à le joindre pour envisager un partenariat.Merci

Présentation

  • : Emploi et création
  • Emploi et création
  • : maison de l'emploi maisons de l'emploi maisons de l'emploi et de la formation émergence d'entrepreneurs création d'activités développement local lutte contre l'exclusion emploi microcrédit microfinance création d'entreprises cohésion sociale accompagnement
  • Contact

Qui rédige ?

Ce site est conçu et animé par Benoit Willot.

Contact : benoitwillot@emploietcreation.info

Le site Emploi et création a été lancé en janvier 2005. 


Consulter Emploi et création depuis un téléphone portable

Le blog Emploi et création est compatible avec tous les téléphones du marché. Vous pouvez le consulter à l'adresse suivante :

Recherche

Documents

Documents à télécharger :


Le Cahier des charges 2009 des maisons de l’emploi (décembre 2009)

Les Modalités de financement des maisons de l’emploi (décret de décembre 2009)

Rapport du groupe de travail sur l’élaboration d’un nouveau cahier des charges pour le conventionnement des maisons de l’emploi  (Michel Thierry, IGAS, septembre 2009)


L’étude de la DARES : Les maisons de l'emploi conventionnées avant fin juillet 2007 (mars 2009)
Le rapport final de Jean-Paul Anciaux, député de Saône et Loire, sur l'évaluation des maisons de l'emploi (juin 2008)

Le rapport intermédiaire de Jean-Paul Anciaux, député de Saône et Loire, sur l'évaluation des maisons de l'emploi (janvier 2008) avec sa première annexe et sa deuxième annexe.
Le
rapport de Marie-Christine Dalloz, députée du Jura, sur les maisons de l'emploi (juin 2008)
La loi du 13 février 2008 sur la
réforme du service public de l'emploi

La carte des maisons de l'emploi en métropole en décembre 2008 (source : DGEFP, Dares)

L'annuaire des maisons de l'emploi (réalisé par le ministère de l'emploi, mars 2007) 

La liste des maisons de l’emploi labellisées et conventionnées (juin 2008, source DGEFP)

Texte Libre

Articles Récents